January 31, 2018 / 8:54 AM / 24 days ago

Volvo publie un bénéfice en hausse au 4e trimestre et relève ses prévisions

STOCKHOLM (Reuters) - Le constructeur de camions suédois AB Volvo a relevé sa prévision de ventes de poids-lourds pour 2018 des deux côtés de l‘Atlantique, après avoir annoncé une hausse de 30% de son bénéfice brut au quatrième trimestre.

L‘entreprise, dont le chinois Geely Holding possède 8,2% du capital, a également fait état d‘une progression plus forte que prévu de ses commandes de camions.

Volvo et ses concurrents allemands Daimler et Volkswagen bénéficient ces derniers trimestres d‘une solide demande sur l‘ensemble de leurs principaux marchés, ce qui est relativement peu courant.

La plus grande société suédoise cotée en termes de chiffre d‘affaires et du nombre d‘employés a relevé ses objectifs de ventes cette année en Europe comme aux Etats-Unis et a également revu à la hausse ses prévisions de la demande d‘engins de chantiers.

“La plupart des marchés de camions sont à des niveaux élevés ou tendent à croître”, a déclaré le directeur général Martin Lundstedt dans un communiqué. “En Europe, l‘environnement favorable au fret, les prix bas des carburants et des taux d‘intérêt faibles contribuent à soutenir la rentabilité de nos clients et leur demande pour nos camions.”

Le bénéfice d‘exploitation ajusté de Volvo, qui construit aussi des engins de chantier, des autocars et des moteurs, a augmenté à 7,33 milliards de couronnes (749 millions d‘euros) contre 5,66 milliards il y a un an. Il ressort légèrement en deçà du consensus des analystes qui tablaient en moyenne sur 7,39 milliards de couronnes.

Ce résultat a été grevé par une charge de 308 millions de couronnes enregistrée par la division Governemental Sales, qui n‘était pas intégrée dans le consensus.

“C‘est vraiment un bon résultat”, commente Hampus Engellau, analyste chez Handelsbanken Capital Markets.

Le constructeur a indiqué que les prises de commandes de camions, aux marques Volvo, Mack, Renault et UD Trucks, avait augmenté de 29% au quatrième trimestre, une performance supérieure aux 15% prévus par les analystes.

Le titre, qui a gagné 43% en 2017, prenait 3,25% à 165,20 couronnes à la Bourse de Stockholm dans les premiers échanges, signant l‘une des plus fortes hausses de l‘indice des valeurs européennes Stoxx 600, qui avançait de 0,24% à ce stade.

Niklas Pollard et Johannes Hellstrom; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below