January 29, 2018 / 1:41 PM / 10 months ago

Lockheed publie des ventes et des prévisions meilleures que prévu

(Reuters) - Lockheed Martin a publié lundi un chiffre d’affaires trimestriel meilleur que prévu, gonflé par la progression des ventes d’avions de chasse F-35, et il a livré une prévision de bénéfice supérieure aux attentes pour cette année.

Lockheed Martin a publié lundi un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes, gonflé par la progression des ventes d'avions de chasse F-35, et il a dit s'attendre à une hausse de son bénéfice cette année. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Le groupe américain de défense a inscrit dans ses comptes du quatrième trimestre 2017 une charge de 1,9 milliard de dollars (1,54 milliard d’euros) essentiellement due à la réforme fiscale adoptée aux Etats-Unis.

En excluant cette charge et un gain immatériel différé de 122 millions de dollars ou 43 cents par action, les calculs de Thomson Reuters I/B/E/S montrent que Lockheed a réalisé un bénéfice par action ajusté de 3,87 dollars par action, à comparer à un consensus de 4,07 dollars.

Le groupe a pour sa part publié un BPA des activités poursuivies, après ajustement, de 4,30 dollars par action.

Les ventes ont grimpé à 15,14 milliards de dollars, contre 13,75 milliards un an plus tôt et un consensus à 14,72 milliards, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Sur la base de nouvelles normes comptables appliquées depuis le 1er janvier, Lockheed s’attend à réaliser en 2018 un chiffre d’affaires compris entre 50,0 et 51,5 milliards de dollars et à dégager un bénéfice par action dans une fourchette de 15,20 à 15,50 dollars.

Les analystes attendaient pour leur part en moyenne un bénéfice par action de 14 dollars sur un chiffre d’affaires de 51,2 milliards en 2018.

Comme les autres fournisseurs du Pentagone, Lockheed devrait profiter de la hausse des dépenses militaires prévues par Donald Trump.

Le président américain devrait demander le mois prochain au Congrès d’approuver un budget de 716 milliards de dollars pour la Défense en 2019, soit une hausse de 7% par rapport au budget 2018. Ce dernier n’a pas encore été voté par le Congrès.

Les analystes estiment toutefois que la hausse du budget prévue pour 2019 est faible une fois ajustée de l’inflation.

Lockheed a précisé que les ventes de sa division aéronautique, de loin la plus importante du groupe, avaient augmenté de 11,8% à 6,05 milliards de dollars au quatrième trimestre.

Le département américain de la Défense prévoit de dépenser 391 milliards de dollars sur 15 ans pour le développement et l’achat de 2.456 chasseurs F-35.

La division Rotary and Mission Systems, qui construit des bateaux et les hélicoptères Sikorsky, a connu une fin d’année dynamique avec une hausse de 14% de ses ventes trimestrielles à 4,35 milliards de dollars.

Lockheed a déclaré que les problèmes comptables identifiés chez Sikorsky, qu’il a racheté en novembre 2016 à United Technologies, avaient été corrigés.

L’action prend 0,7% à 347,25 dollars vers 16h00 GMT à Wall Street après touché un record à 354,26 dollars dans les premiers échanges.

Mike Stone à Washington et Ankit Ajmera à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below