January 26, 2018 / 2:36 PM / 9 months ago

La croissance américaine ralentit avec la hausse des importations

WASHINGTON (Reuters) - La croissance économique a ralenti plus fortement que prévu au quatrième trimestre aux Etats-Unis, pénalisée par un bond des importations lié à la vigueur des dépenses des ménages et par une faible accumulation des stocks.

La croissance économique a ralenti plus fortement que prévu au quatrième trimestre aux Etats-Unis, pénalisée par un bond des importations lié à la vigueur des dépenses des ménages et par une faible accumulation des stocks. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a augmenté de 2,6% en rythme annualisé sur les trois derniers mois de l’année, a annoncé vendredi le département du Commerce dans sa première estimation.

La croissance américaine a été de 3,2% en rythme annualisé au troisième trimestre et les économistes interrogés par Reuters l’attendaient en moyenne à 3,0% en octobre-décembre.

Dans un contexte d’accélération généralisée de l’activité à travers le monde, les importations américaines ont bondi au rythme annualisé de 13,9% au quatrième trimestre, du jamais-vu depuis plus de sept ans.

Comme les exportations n’ont pas été aussi dynamiques, les échanges extérieurs ont coûté 1,13 point de pourcentage de croissance, alors qu’ils y avaient contribué à hauteur de 0,36 point au troisième trimestre.

Le président américain Donald Trump a fait de la lutte contre les déficits commerciaux l’un des axes prioritaires de sa politique économique pour parvenir à une croissance annuelle de 3%.

Les économistes s’attendent à ce que cet objectif soit atteint cette année, en raison notamment de la faiblesse du dollar, de la hausse des cours du pétrole et de l’amélioration de la conjoncture mondiale.

La croissance du PIB américain a été de 2,3% sur l’ensemble de 2017 après +1,5% l’année précédente.

EFFET LIMITÉ ATTENDU DE LA RÉFORME FISCALE

Les économistes pensent cependant que la vaste réforme fiscale adoptée en décembre à l’initiative de Donald Trump ne produira qu’un effet modeste sur une économie déjà quasiment au plein emploi. Les baisses d’impôts, aussi bien sur les sociétés que sur le revenu, devraient néanmoins soutenir la demande intérieure.

Cette dernière, mesurée par les ventes aux consommateurs finaux, a progressé de 4,6% au quatrième trimestre, son rythme le plus élevé depuis le troisième trimestre 2014.

Les dépenses des ménages, dont dépendent plus des deux tiers de l’activité aux Etats-Unis, ont augmenté de 3,8% en rythme annualisé au quatrième trimestre, leur rythme le plus rapide en trois ans.

Elles devraient continuer cette année à bénéficier de l’enrichissement des ménages avec la hausse de la Bourse et des prix immobiliers, les baisses d’impôts et la croissance des salaires.

Le recul de l’épargne pourrait en revanche devenir un motif d’inquiétude. Elle est tombée à 384,4 milliards de dollars au quatrième trimestre, contre 478,3 milliards sur les trois mois précédents. Le taux d’épargne s’est ainsi replié à 2,6% contre 3,3% précédemment.

La faiblesse de la constitution des stocks au quatrième trimestre a retiré 0,67 point à la croissance du PIB après avoir fourni une contribution positive de 0,79 point au cours du trimestre précédent.

Les dépenses d’équipements des entreprises ont augmenté de 11,4%, leur rythme le plus rapide depuis le troisième trimestre 2014.

Avec l’accélération des dépenses des ménages, l’inflation est remontée au quatrième trimestre.

L’indice PCE des dépenses de consommation hors alimentation et énergie, indicateur privilégié par la Réserve fédérale, a grimpé de 1,9%, son rythme le plus élevé en plus d’un an, après une hausse de 1,3% au trimestre précédent.

La Fed a prédit trois hausses de taux cette année.

Bertrand Boucey pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below