January 26, 2018 / 7:31 AM / 4 months ago

Automobile: Novares compte s'introduire en Bourse en février

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - L’équipementier automobile Novares compte s’introduire en Bourse en février pour financer sa croissance organique et externe, relançant ainsi un projet suspendu en fin d’année dernière pour des raisons techniques.

L’ex-Mecaplast a annoncé vendredi avoir enregistré son nouveau document de base auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) dans le cadre de la relance de son projet d’IPO. Il avait déposé un premier document de base en octobre 2017, puis suspendu le projet le mois suivant.

Des sources proches du dossier avaient alors imputé le report à des motifs techniques liées à la documentation accompagnant le projet. Novares a confirmé vendredi qu’il avait fallu modifier la documentation pour tenir compte d’un changement dans la méthode de consolidation d’une de ses deux coentreprises chinoises, le groupe ayant engagé des discussions sur une redéfinition des relations avec son partenaire local.

“L’introduction en Bourse envisagée va permettre à Novares d’accroître la flexibilité financière du groupe afin de saisir ces opportunités et renforcer son positionnement global”, a déclaré le PDG Pierre Boulet au cours d’une conférence de presse.

François Sordet, directeur financier du groupe, a ajouté que l’ensemble du prospectus serait déposé à l’AMF début février, avec pour objectif un début de cotation sur Euronext Paris dans le courant du mois qui vient.

Novares précise que la réalisation du projet reste soumise à plusieurs conditions (visa de l’AMF et conditions de marché favorables). Des sources bancaires avaient indiqué à Reuters mardi que la reprise du processus d’IPO de l’équipementier était imminente.

Les modalités de l’opération n’ont pas changé en trois mois. Novares envisage dans le cadre de son introduction en Bourse une augmentation de capital pouvant aller jusqu’à 150 millions d’euros, accompagnée d’une partie secondaire qui pourrait, selon le prix d’introduction, représenter un montant similaire.

Le groupe vise une croissance organique solide au cours des deux prochaines années (+7% en 2018 et plus de 7,5% en 2019), après avoir porté l’an dernier son chiffre d’affaires à 1,18 milliard d’euros (+7,9%) selon des données estimées. L’Ebitda ajusté devrait atteindre 115 à 125 millions d’euros cette année, contre 105 millions l’an dernier.

Cette performance sera complétée par de la croissance externe, Novares observant actuellement un grand appétit pour la consolidation dans l’industrie du plastique automobile, un mouvement auquel il entend participer activement.

Il est ainsi en discussions exclusives pour deux acquisitions ciblées en République tchèque et en Hongrie, qu’il espère conclure au premier semestre. Il a également déposé une offre sans engagement dans le secteur des surfaces intelligentes et en projette deux autres fin septembre en Chine et dans le secteur de la mécatronique.

Edité par Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below