January 24, 2018 / 11:03 AM / 4 months ago

France: Le rebond du BTP alimente l'activité des importateurs

PARIS (Reuters) - Le rebond du BTP en France a continué de porter l’an passé l’activité des adhérents de la Ficime (Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique), selon le baromètre annuel publié mercredi par l’organisation.

Le rebond du BTP en France a continué de porter l'an passé l'activité des adhérents de la Ficime (Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l'électronique), selon le baromètre annuel publié mercredi par l'organisation. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pelissier

La Ficime, qui rassemble plus de 400 entreprises, pour l’essentiel d’import-export, générant plus de 40 milliards d’euros de chiffre d’affaires, a fait état d’une hausse de 6,8% de l’activité de ses adhérents liée à l’investissement - les produits destinés aux professionnels - en 2017, un rythme toujours soutenu bien qu’inférieur à celui de 2016 (+8,1%).

Les ventes de matériel de BTP et de manutention ont encore progressé de 18,7% après leur rebond de 23,1% de 2016, année du redémarrage du secteur de la construction, grâce aussi au lancement des chantiers du Grand Paris.

Dans leur sillage, celles d’électronique professionnelle, qui suivent avec retard l’évolution des grands travaux et de la construction, ont progressé de 6,1%.

A l’inverse, les activités de reconditionnement ont accusé un trou d’air, avec un recul de 7,4% après leur bond de près de 10% en 2016, en raison d’un manque de matière première.

Les activités liées à la consommation ont de leur côté résisté l’an passé, avec une petite hausse (+0,3%), là où les professionnels du secteur anticipaient à l’origine une baisse de près de 4%.

L’outillage électroportatif et espaces verts (+5,6%) pour le grand public de même que les grossistes informatiques (+7,4%) ont permis de compenser la chute de 6% de l’électronique grand public.

Le lancement de nouveaux téléphones Apple et Samsung et la demande des consommateurs pour les ordinateurs ultrafins mais aussi le boom de la cybersécurité ont dopé l’activité informatique en 2017.

A l’inverse, l’électronique grand public a subi le contrecoup d’une année 2016 faste (+6%), marquée par l’arrivée des téléviseurs nouvelle génération, l’Euro de football en France et et les Jeux olympiques de Rio.

Le cru 2018 s’annonce nettement meilleur pour ce segment avec la Coupe du monde de football en Russie et la clarification des normes en matière de télévision ultra haute définition.

Les entreprises du Ficime anticipent pour le premier semestre des hausses de 5,4% de leurs activités liées à la consommation et de 3,4% pour celles liées à l’investissement.

“Tous les voyants liés aux investissements et à la consommation sont au vert, de façon réaliste, sans excès d’enthousiasme et pour la majorité des secteurs”, déclare dans un communiqué Laurence Fauque, déléguée générale de la Ficime.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below