January 23, 2018 / 1:36 PM / 4 months ago

JPMorgan embauche et relève les salaires après la réforme fiscale

(Reuters) - JPMorgan Chase a annoncé mardi des hausses de salaires, des embauches et l’ouverture de nouvelles agences aux Etats-Unis dans le cadre d’un plan d’investissement de 20 milliards de dollars (16,3 milliards d’euros) adopté à la suite de la réforme fiscale aux Etats-Unis.

JPMorgan Chase a annoncé mardi des hausses de salaires, des embauches et l'ouverture de nouvelles agences aux Etats-Unis dans le cadre d'un plan d'investissement de 20 milliards de dollars adopté à la suite de la réforme fiscale aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer

“La bonne santé de l’économie nous permet de faire ces investissements de long terme”, a déclaré le PDG Jamie Damon dans un communiqué. “Nous sommes enthousiastes de pouvoir encore investir dans notre remarquable personnel et nous développer sur de nouveaux marchés aux Etats-Unis.”

La première banque américaine par les actifs va augmenter de 10% en moyenne les salaires de 22.000 employés, dans une fourchette de 15 à 18 dollars de l’heure, embaucher 4.000 personnes et ouvrir jusqu’à 400 agences Chase dans des villes où elle n’est pas présente.

Courant janvier, les salariés éligibles recevront une prime annuelle de 750 dollars, comme annoncé le mois dernier.

JPMorgan entend parallèlement accroître ses prêts aux petites entreprises de quatre milliards de dollars et augmenter de 25% ses crédits immobiliers pour les porter à 50 milliards de dollars.

La banque va aussi augmenter de 40% ses dépenses philanthropiques sur les cinq prochaines années, à 1,75 milliard de dollars.

Les analystes estiment que la réforme fiscale récemment adoptée permettra à JPMorgan d’économiser pour quatre milliards de dollars d’impôts par an.

Le groupe employait 252.359 personnes dans le monde à la fin décembre, dont 134.117 dans son réseau d’agences Chase.

L’action a peu réagi à Wall Street, cédant 0,20% à 114,10 dollars vers 15h45 GMT. Le titre s’est apprécié de près de 37% sur les 12 derniers mois, à comparer à une hausse de 25% pour l’indice S&P-500.

Aparajita Saxena à Bangalore avec David Henry à New York; Bertrand Boucey et Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below