January 23, 2018 / 8:21 AM / 7 months ago

Idex (réseaux de chaleur) convoité par Vinci

PARIS (Reuters) - En concurrence avec des fonds, Vinci s’est associé à First State Investments, la division de gestion d’actifs de la Commonwealth Bank of Australia, pour reprendre Idex, troisième groupe français de chauffage urbain et de services énergétiques, lit-on mardi dans le quotidien Les Echos, qui n’identifie pas ses sources.

En concurrence avec des fonds, Vinci s'est associé à First State Investments pour reprendre Idex, troisième groupe français de chauffage urbain et de services énergétiques, lit-on mardi dans le quotidien Les Echos. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

“La banque canadienne RBC s’apprête à envoyer dans une quinzaine de jours les ‘infos mémos’ pour enclencher la vente de l’entreprise valorisée autour d’un milliard d’euros et détenue depuis plus de six ans par le fonds Cube Infrastructure”, précise le quotidien.

Le groupe de construction français serait principalement intéressé par la branche services d’Idex, et son partenaire australien par l’exploitation de ses 50 réseaux de chaleur et usine de méthanisation.

Le nom de Engie Cofely, filiale d’Engie spécialisée dans les services en efficacité énergétique et environnementale, est aussi évoqué, ainsi que des fonds d’infrastructures Antin, Macquarie et Ardian, ajoute Les Echos.

Bureau de Paris

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below