January 19, 2018 / 9:17 AM / a year ago

Diesel: Le Maire va rencontrer le président de Bosch

Bruno Le Maire a annoncé vendredi qu'il rencontrerait la semaine prochaine le président de Bosch, Volkmar Denner, pour lui demander d'investir dans l'usine de l'équipementier automobile allemand à Rodez (Aveyron) et de diversifier l'activité de ce site très dépendant du diesel. /Photo prise le 3 janvier 2018/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Bruno Le Maire a annoncé vendredi qu’il rencontrerait la semaine prochaine le président de Bosch, Volkmar Denner, pour lui demander d’investir dans l’usine de l’équipementier automobile allemand à Rodez (Aveyron) et de diversifier l’activité de ce site très dépendant du diesel.

“Je verrai lundi, dans le cadre du sommet de l’attractivité qu’a organisé le président de la République à Versailles, le président de Bosch, je vais en discuter longuement avec lui”, a déclaré le ministre de l’Economie sur Europe 1.

“Je vais lui faire deux demandes: la première c’est qu’il fasse un nouvel investissement sur une des deux lignes de production de Bosch à Rodez, la deuxième chose que je souhaiterais obtenir de lui, c’est la diversification de l’activité.”

Le site aveyronnais, spécialisé dans les injecteurs de moteurs, emploie 1.600 personnes et est l’une des usines françaises les plus exposées à la baisse accélérée des motorisations diesel dans l’Hexagone et en Europe.

Cette technologie, ébranlée par le scandale de trucage des émissions polluantes de Volkswagen, a vu en quelques années son avantage compétitif en matière de consommation et d’émissions de CO2 rélégué au second plan face à la facture croissante de sa dépollution.

“On voit bien que la filière diesel est en pleine révolution, c’est 12.000 emplois directs en France, c’est absolument considérable”, a ajouté Bruno Le Maire, indiquant également que les deux constructeurs français, Renault et PSA, seraient également sollicités.

“Je suis déjà en discussion avec Renault, avec Peugeot, ils sont extraordinairement positifs et constructifs, ils ont parfaitement conscience qu’il faut accompagner cette filière et qu’ils sont aussi responsables de leurs sous-traitants”, a poursuivi le ministre.

Renault n’était pas disponible dans l’immédiat pour faire un commentaire. Une porte-parole de PSA a indiqué de son côté que le constructeur ne se fournissait pas en injecteurs auprès de l’usine Bosch en question.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below