January 18, 2018 / 9:20 AM / 7 months ago

Les Bourses en Europe en petite hausse, les taux montent

PARIS (Reuters) - Hormis Londres, les principales Bourses européennes évoluent en petite hausse jeudi dans la matinée, soutenues par les records inscrits à Wall Street, en dépit d’une nouvelle hausse des rendements obligataires qui pèse sur les secteurs de l’immobilier et des “utilities”.

Hormis Londres, les Bourses européennes évoluent en petite hausse jeudi dans la matinée. Le CAC 40 avance de 0,2% vers 09h10 GMT et le Dax progresse de 0,4%. Le FTSE abandonne 0,2%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

À Paris, l’indice CAC 40 avance de 0,2% à 5.504,68 points vers 09h10 GMT et à Francfort, le Dax progresse de 0,4%.

A Londres, le FTSE abandonne 0,2%, pénalisé par le repli des opérateurs télécoms britanniques et la sanction infligée à Associated British Foods (-3,5%) après des prévisions jugées décevantes.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro s’adjuge 0,2%, le FTSEurofirst 300 grappille 0,15% et le Stoxx 600 prend 0,18%.

Aux valeurs en Europe, Carrefour se distingue avec un gain de 3,14%, plus forte hausse du CAC 40, après la publication d’un chiffre d’affaires supérieur aux attentes pour le quatrième trimestre.

Les investisseurs attendent surtout le plan stratégique que doit dévoiler mardi prochain le nouveau PDG Alexandre Bompard alors que le géant de la distribution a une nouvelle fois revu en baisse sa prévision de résultat opérationnel pour 2017.

L’ensemble du compartiment de la distribution en Europe avance de 0,39%.

A l’inverse, les secteurs des services aux collectivités (“utilities”) (-0,58%) et de l’immobilier (-0,36%) sont pénalisés par la remontée des rendements obligataires. A Paris, Veolia est lanterne rouge du CAC 40 (-0,85%) et Unibail-Rodamco cède 0,58%.

Le rendement des Treasuries américains à 10 ans a touché jeudi le seuil de 2,6% pour la première fois depuis mars dernier et celui des emprunts d’Etat américains à 2 ans a atteint 2,056%, au plus haut depuis septembre 2008.

NOUVELLE HAUSSE DES RENDEMENTS OBLIGATAIRES

Les taux courts continuent de profiter des anticipations de relèvement des taux de la Réserve fédérale (Fed) tandis que les taux longs réagissent aux anticipations d’inflation.

Le Livre beige de la Fed, publié mercredi, a montré que les salaires avaient continué d’augmenter aux Etats-Unis de la fin novembre jusqu’à la fin de 2017.

“Globalement, le rapport milite en faveur d’un renchérissement des prix. Il est donc probable que le 31 janvier prochain (date de la prochaine réunion du FOMC), le ton soit quelque peu plus conciliant et constructif concernant l’inflation”, note Mirabaud Securities.

En Europe, les rendements obligataires remontent dans le sillage de leurs homologues américains et en amont d’adjudications attendues jeudi de la part de la France et de l’Espagne.

Le rendement du Bund allemand à 10 ans évolue à plus de 0,58%, en hausse de plus de deux points de base.

La remontée des rendements des Treasuries profite au dollar, qui regagne 0,3% face à un panier de devises de référence.

L’euro avance néanmoins de 0,11% face au billet vert, autour de 1,22 dollar, après avoir souffert de prises de profits. La devise unique a touché mercredi un pic à 1,2323 dollar, un plus haut depuis décembre 2014.

Les cours des métaux, en particulier du cuivre, profitent pour leur part de la publication de statistiques économiques chinoises meilleures que prévu.

L’activité économique de la Chine a enregistré une croissance plus soutenue qu’attendu au quatrième trimestre à la faveur d’un rebond de l’activité industrielle, d’un secteur immobilier résistant et d’une solide progression des exportations.

De son côté, le marché pétrolier évolue en légère baisse, pénalisés par l’annonce d’une hausse des stocks d’essence aux Etats-Unis selon les données de l’Institut américain du pétrole (API). L’annonce en parallèle d’une baisse des stocks américains de brut et les menaces de rebelles nigérians contre les infrastructures pétrolières du pays assurent toutefois un soutien aux cours.

Le marché attend en milieu de journée la publication du rapport mensuel de l’Opep et, à 15h30 GMT, les statistiques hebdomadaires de l’Administration américaine d’information sur l’énergie (EIA).

édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below