January 17, 2018 / 2:14 PM / 4 months ago

Rolls-Royce se réorganise, l'action bondit

LONDRES (Reuters) - Rolls-Royce a annoncé mercredi qu’il envisageait la cession de son activité non-rentable dans la marine commerciale dans le cadre d’une réorganisation en trois unités opérationnelles.

Rolls-Royce a annoncé mercredi qu'il envisageait la cession de son activité non-rentable dans la marine commerciale dans le cadre d'une réorganisation en trois unités opérationnelles. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

Cette annonce a propulsé le titre, en passe de réaliser sa meilleure performance depuis août, en tête des progressions de l’indice FTSE-100 à la Bourse de Londres avec une hausse de 5,951% à 17h18 GMT. Au même moment, le Footsie perdait 0,43%.

Le groupe britannique a précisé qu’il allait simplifier ses activités en trois unités, contre cinq auparavant, dans l’aérospatiale civile, dans la défense et dans les systèmes de propulsion, cette dernière division reprenant les activités dans le nucléaire militaire et civil.

Cette réorganisation va permettre au groupe de réagir plus rapidement aux demandes de ses clients, aussi bien dans l’aviation civile que dans la défense, et de réduire ses coûts, a plaidé le directeur général, Warren East.

“Cela va créer une activité de défense dotée d’une plus grande envergure sur le marché, ce qui va nous permettre d’offrir à nos clients une gamme de produits et de services davantage intégrée”, a-t-il dit.

“Cela va également renforcer notre capacité d’innovation dans des technologies clés et nous permettre de tirer parti des futures opportunités dans les secteurs comme l’électrique et la numérisation.”

Face au déclin de la demande sur les marchés du pétrole et du gaz depuis 2015, le groupe a baissé de 27 à 15 le nombre de ses sites dans ses activités de marine commerciale et réduit de 30% les effectifs de cette division.

Ces activités ont néanmoins enregistré une perte de 27 millions de livres (30,5 millions d’euros) en 2016, pour un chiffre d’affaires de 1,1 milliard, et de 17 millions de livres au premier semestre 2017.

Warren East s’est attaché à restructurer le groupe, également pénalisé par le versement de 671 millions de livres d’amendes aux autorités britanniques, américaines et brésiliennes en 2016.

Il a réduit les coûts et entrepris de doubler la production des réacteurs destinés à des avions civils gros porteurs, en premier lieu le Trent XWB pour l’Airbus A350.

“Il est juste de réfléchir à (la cession de cette activité maritime) si nous considérons que son avenir peut être mieux assuré par un nouveau propriétaire”, a dit Warren East.

Paul Sandle; Bertrand Boucey et Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below