January 12, 2018 / 3:06 PM / 6 months ago

Wall Street dans le vert, les rendements montent après l'inflation

(Reuters) - Wall Street évolue en hausse en début de séance vendredi après le coup d’envoi de la saison des résultats et l’annonce d’une accélération de l’inflation sous-jacente Etats-Unis, qui fait grimper les rendements des bons du Trésor américain.

Wall Street évolue en hausse en début de séance vendredi après le coup d'envoi de la saison des résultats et l'annonce d'une accélération de l'inflation sous-jacente Etats-Unis. L'indice Dow Jones gagne 161,94 points, soit 0,63%, à 25.736,67 points une trentaine de minutes après l'ouverture. /Photo prise le 28 décembre 2017/REUTERS/Andrew Kelly

L’indice des prix à la consommation (CPI) “core”, c’est à dire hors éléments volatils (alimentation et énergie), a augmenté de 0,3% en décembre contre un consensus de 0,2%, sa plus forte progression en 11 mois, sur fond de hausse des coûts du logement et de la santé, a fait savoir le département du Travail.

L’indice Dow Jones gagne 161,94 points, soit 0,63%, à 25.736,67 points une trentaine de minutes après l’ouverture. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,31% à 2.776,12 points et le Nasdaq Composite prend 0,12% à 7220,53 points.

Tous trois ont inscrit de nouveaux records dans les premiers échanges.

Le rendement des Treasuries à 10 ans prend au même moment quatre points de base à 2,573%. Le dollar a légèrement réduit ses pertes face à un panier de devises de référence mais il abandonne encore plus de 0,5% face à un panier de devises de référence.

Autre indicateur publié avant l’ouverture, les ventes au détail aux Etats-Unis ont augmenté comme prévu en décembre aux Etats-Unis et celles du mois de novembre ont été revues en hausse, ce qui suggère que l’économie américaine a connu une fin d’année dynamique.

JPMORGAN MONTE, WELLS FARGO RECULE

Les investisseurs ont pris connaissance par ailleurs des publications de JPMorgan Chase et Wells Fargo, qui ont donné le véritable coup d’envoi de la saison de résultats trimestriels.

JPMorgan prend 0,97% dans les premiers échanges après avoir fait état d’un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, la progression de son revenu net d’intérêts ayant éclipsé le recul de ses activités de trading.

Wells Fargo perd en revanche 0,64%. La troisième banque américaine par les actifs a publié un bénéfice trimestriel en hausse de 18% au quatrième trimestre, mais ses dépenses sur 2017, plus élevées que prévu, déçoivent le marché.

L’indice S&P des valeurs financières prend 0,46%.

A la baisse également, Facebook perd 4,1% après avoir annoncé une modification de la manière dont il filtre les messages et les vidéos sur son fil d’actualité, une initiative qui, selon son PDG, Mark Zuckerberg, est la première étape d’une série de changements dans la stratégie du premier réseau social au monde.

A l’heure de l’ouverture de Wall Street, les indices européens sont orientés dans le vert tandis que l’euro, en hausse de 0,8% face au dollar à plus de 1,21, profite à plein des espoirs de voir Angela Merkel réussir à former un gouvernement de coalition en Allemagne.

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below