January 10, 2018 / 7:52 AM / 9 months ago

Sainsbury's: Les ventes de Noël un peu au-dessus du consensus

LONDRES (Reuters) - Sainsbury’s a fait état mercredi d’une croissance des ventes légèrement supérieure aux attentes durant le troisième trimestre, couvrant la période des fêtes de fin d’année.

Sainsbury's a fait état mercredi d'une croissance des ventes légèrement supérieure aux attentes durant le troisième trimestre, couvrant la période des fêtes de fin d'année. /Photo prise le 8 novembre 2017/REUTERS/Toby Melville

La deuxième chaîne de supermarchés britannique a également relevé son objectif de bénéfice annuel grâce aux synergies nées de l’acquisition du distributeur Argos en 2016.

Sainsbury’s les évalue à 80-85 millions de livres d’ici mars 2018 et non plus à 65 millions.

L’action gagnait 1,7% en Bourse de Londres dans les premiers échanges. Elle était en hausse de 3% depuis le début de l’année à la clôture de mardi qui valorisait le distributeur 5,5 milliards de livres.

Sainsbury’s a toutefois signalé que le marché restait difficile et dit qu’il se montrait prudent pour ce qui concernait l’évolution des dépenses de consommation.

Les salaires progressent peu en Grande-Bretagne alors même que l’inflation a nettement augmenté en conséquence du vote favorable à la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne (UE) en juin 2016.

Les ventes à périmètre comparable, hors carburants, ont augmenté de 1,1% sur une période de 15 semaines au 6 janvier, après une hausse de 0,6% le trimestre précédent et contre une progression de 0,9% anticipée par les analystes.

Les ventes de l’épicerie ont augmenté de 2,3%, tandis que les ventes alimentaires en ligne et celles des magasins de proximité ont progressé de 8,2% et de 7,3% respectivement. Les ventes en ligne ont représenté 20% du total des ventes durant le trimestre sous revue.

Toutefois, les ventes du segment marchandises générales ont baissé de 1,4% mais Sainsbury’s affirme qu’il a gagné des parts de marché dans ce segment et dans celui de la confection en dépit de “conditions difficiles”.

Grâce aux synergies réévaluées, le bénéfice imposable de l’exercice 2017-2018 serait à présent légèrement supérieur au consensus des analystes qui est de 559 millions de livres (634 millions d’euros), inférieur aux 581 millions dégagés sur l’exercice 2016-2017.

Morrisons, la quatrième chaîne britannique de supermarchés, a réalisé pendant la période des fêtes de fin d’année des ventes à périmètre comparables supérieures aux attentes, grâce à ses produits haut de gamme, ses ventes en ligne et sa politique de maîtrise des prix qui a attiré davantage de consommateurs.

Selon le cabinet d’études Nielsen, Tesco, le numéro un de la distribution en Grande-Bretagne, a enregistré la plus forte croissance du chiffre d’affaires global des quatre grandes chaînes britanniques de supermarchés au cours du trimestre de Noël.

James Davey, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below