January 4, 2018 / 12:02 PM / 9 months ago

Vivarte met en vente l'enseigne de chaussures Besson

PARIS (Reuters) - Vivarte met en vente le chausseur Besson et dévoilera la semaine prochaine les noms des repreneurs de ses enseignes André et Naf Naf, a annoncé jeudi le PDG du groupe Patrick Puy, sur Radio Classique.

Vivarte met en vente le chausseur Besson et dévoilera la semaine prochaine les noms des repreneurs de ses enseignes André et Naf Naf. /Photo prise le 19 mai 2017/REUTERS/Max Rossi

La cession de Besson, a-t-il précisé, ne s’inscrit pas dans le programme de désendettement de Vivarte mais se justifie par la concurrence de La Halle aux Chaussures, une des autres marques du groupe.

“On va mettre Besson en vente et le processus va démarrer aujourd’hui, (mais) pas pour continuer à se désendetter, la dette d’ailleurs est fortement réduite et le sera encore plus réduite en 2019”, a déclaré Patrick Puy.

“Le vrai sujet, c’est qu’on a une difficulté stratégique à gérer Besson en face de La Halle aux Chaussures. Donc pour assurer le développement harmonieux, et de La Halle aux Chaussures et de Besson, nous pensons qu’il vaut mieux que Besson soit dans un autre périmètre”, a-t-il expliqué.

Vivarte a en revanche décidé de conserver Chevignon, qu’il avait mis en vente.

“On a eu des offres mais pas d’offre satisfaisante, donc on le garde et on va essayer de transformer Chevignon, de le développer de façon digitale, de réduire peut-être le nombre de boutiques et d’augmenter les ventes par internet”, a déclaré Patrick Puy.

Quant à André et Naf Naf, les noms de leurs repreneurs seront annoncés aux partenaires sociaux la semaine prochaine, a annoncé le PDG.

“J’avais dit qu’on aurait des repreneurs fin décembre ; à quelques jours près, on va tenir ce challenge”, a ajouté le PDG en indiquant simplement que ces enseignes seraient cédées “dans de très bonnes conditions”.

Vivarte a parallèlement publié jeudi ses résultats annuels. Le groupe s’est recentré autour de La Halle, Besson, Caroll, Minelli, San Marina et Cosmoparis après avoir réduit son portefeuille de marques (cessions de Pataugas, Kookaï et Merkal), réorganisé ses activités et restructuré sa dette.

Pour son exercice clos fin août 2017, il affiche des capitaux propres à nouveau positifs, de 253 millions d’euros.

Le résultat opérationnel courant est aussi redevenu positif, de 25 millions d’euros, et a réduit de moitié sa perte nette, à 305 millions d’euros contre 672 millions en 2016.

“Le résultat net sera positif l’an prochain”, a assuré Patrick Puy.

Vivarte a réalisé pour l’exercice 2017 un chiffre d’affaires consolidé de 1,8 milliard d’euros et l’excédent brut d’exploitation (Ebitda), à 84 millions, est en progression pour la première fois depuis six ans.

Dominique Rodriguez, édité par Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below