January 2, 2018 / 1:53 PM / in 21 days

Boeing: Aucun changement de contrôle envisagé pour Embraer

SAO PAULO (Reuters) - Les discussions entre Boeing et Embraer ne portent pas sur un changement de contrôle du capital de l‘avionneur brésilien, mais sur des coentreprises et des coopérations, rapporte mardi le quotidien brésilien Valor Ecônomico, qui cite des sources proches des pourparlers.

Les groupes envisagent de conclure des accords de partage des coûts et des revenus dans certaines activités, ou de créer des sociétés communes, dans le cadre d‘un libre partenariat.

Boeing cherche à s‘associer à Embraer, notamment pour compléter son portefeuille d‘avions, multiplier ses plates-formes de vente et développer de nouveaux produits.

Un arrangement de ce type a davantage de chances d‘obtenir les autorisations nécessaires, sachant que le gouvernement brésilien a déclaré à plusieurs reprises son opposition à une cession du contrôle d‘Embraer à Boeing, en estimant que les opérations de défense du groupe aéronautique brésilien ne pouvaient être séparées de ses activités civiles.

Ni Embraer, ni Boeing, n‘étaient disponibles dans l‘immédiat pour commenter ces informations.

Le 21 décembre, les deux groupes ont annoncé qu‘ils discutaient d‘un éventuel rapprochement de leurs activités”. Brasilia, qui détient une action privilégiée (“golden share”) dans Embraer, avait immédiatement annoncé son soutien à une alliance dans l‘aviation commerciale, mais son opposition à toute tentative de prise de contrôle.

Boeing cherche avec ces négociations à se renforcer sur le marché des avions régionaux sur lequel Embraer est très présent, grâce notamment E-Jets de 70 à 150 sièges, selon les analystes.

Il y a deux mois, Airbus a pris une participation majoritaire dans le programme d‘avions de ligne CSeries de Bombardier de 100 à 130 sièges, ce qui fait pression sur Boeing pour conclure un accord de même nature.

Les négociations Embraer/Boeing concernent l‘aéronautique de défense, aussi bien que l‘aviation civile, selon des sources.

Dans son article de mardi, Valor rapporte que Boeing pense être en mesure de convaincre le gouvernement brésilien qu‘il peut être actif dans le secteur de l‘aéronautique de défense brésilienne sans que cela pose de problème, en faisant référence à des accords de ce type dans d‘autres pays comme l‘Australie.

Gram Slattery, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below