December 27, 2017 / 11:48 AM / a year ago

Les Bourses européennes varient peu, les matières premières sortent du lot

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mercredi à mi-séance et Wall Street devrait suivre le mouvement dans une séance calme, marquée surtout par la vigueur des ressources de base et des craintes entourant Apple.

Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mercredi à mi-séance et Wall Street devrait suivre le mouvement dans une séance calme, marquée surtout par la vigueur des ressources de base et des craintes entourant Apple. Paris, le CAC 40 cède 0,14% vers 11h30 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,26% tandis qu'à Londres, le FTSE avance de 0,11%. /Photo prise le 2 octobre 2017/REUTERS/Kai Pfaffenbach

À Paris, le CAC 40 cède 0,14% à 5.357,15 vers 11h30 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,26% tandis qu’à Londres, le FTSE avance de 0,11%. L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 perd 0,15%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,25% et le Stoxx 600 cède 0,18%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse d’environ 0,1% pour une séance qui verra la publication de l’indice de confiance du consommateur américain et des derniers chiffres des promesses de ventes immobilières (15h00 GMT).

En tête des hausses sectorielles en Europe, le compartiment des ressources de base (+1,06%) profite de la progression des cours des métaux industriels, en particulier du cuivre, qui évolue à un pic de près de trois ans et demi, soutenu par des anticipations d’une demande élevée de la part de la Chine en 2018.

Le segment européen de la distribution progresse modérément (+0,18%) dans le sillage de la hausse des distributeurs américains mardi après de bons chiffres de ventes de Noël. A Paris, Carrefour prend 1,65%, en tête du CAC 40.

Toujours à la hausse à Paris, GTT grimpe de 3,44%, profitant de l’annonce d’une nouvelle commande pour la conception de cuves de gaz naturel liquéfié (GNL) sur trois méthaniers.

LES FOURNISSEURS D’APPLE À LA PEINE

A la baisse, le compartiment technologique européen recule de 1,07% avec les déboires des fournisseurs d’Apple dans le sillage du repli du géant californien, mardi à Wall Street.

Le suisse AMS décroche de 8,03%, le repli le plus marqué du Stoxx 600, l’allemand Dialog Semiconductor perd 3,09% et à Paris, STMicroelectronics cède 1,99%, la plus forte baisse du CAC 40.

La marque à la pomme souffre de craintes sur une demande moins forte qu’espérée pour le nouvel iPhone X, alimentées par la presse taïwainaise et des commentaires d’analystes.

Pour ne rien arranger, Apple pourrait devoir s’expliquer devant la justice après avoir admis brider volontairement certains de ses anciens modèles d’iPhone.

Sur le marché des changes, le dollar recule légèrement face à un panier de devises de référence. L’euro en profite pour se rapprocher de 1,19 dollar.

Sur le front du pétrole, les cours du brut sont repartis à la baisse après avoir atteint la veille des pics de deux ans et demi à la faveur de perturbations dans la production après l’explosion d’un oléoduc en Libye.

édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below