December 27, 2017 / 8:58 AM / 7 months ago

Les Bourses européennes en hausse après Noël avec les matières premières

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse mercredi dans la matinée après leur week-end prolongé de Noël, dans une séance essentiellement marquée par la hausse des secteurs liés aux ressources de base dans le sillage de la fermeté des cours des matières premières.

Les principales Bourses européennes évoluent en hausse mercredi dans la matinée après leur week-end prolongé de Noël, dans une séance essentiellement marquée par la hausse des secteurs liés aux ressources de base dans le sillage de la fermeté des cours des matières premières. À Paris, l'indice CAC 40 avance de 0,4% vers 08h30 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,38% et à Londres, le FTSE s'adjuge 0,28%. /Photo prise le 20 novembre 2017/REUTERS/Kai Pfaffenbach

À Paris, l’indice CAC 40 avance de 0,4% à 5.386,39 points vers 08h30 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,38% et à Londres, le FTSE s’adjuge 0,28%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,42%, le FTSEurofirst 300 progresse de 0,25% et le Stoxx 600 évolue en hausse de 0,2%.

En tête des hausses sectorielles, le compartiment des ressources de base (+0,95%) profite de la hausse des cours des métaux, et en particulier du cuivre qui évolue à un pic de près de trois ans et demi, soutenu par des anticipations d’une demande élevée de la part de la Chine en 2018.

Le secteur du pétrole et gaz (+0,67%) bénéficie pour sa part de la fermeté des cours du brut, revenus à des plus hauts de deux ans et demi à la faveur de perturbations dans la production après l’explosion d’un oléoduc en Libye.

Le marché pétrolier cède un peu de terrain mercredi mais le Brent reste non loin du seuil des 67 dollars qu’il a franchi la veille et le brut léger américain (WTI) est proche des 60 dollars, un niveau qu’il a aussi dépassé mardi.

A Paris, TechnipFMC (+1,53%) ou encore Vallourec (+3,73%) s’affichent parmi les plus fortes progressions de la cote française.

LES FOURNISSEURS EUROPÉENS D’APPLE DÉLAISSÉS

La hausse des valeurs liées aux ressources de base a aussi profité aux places asiatiques - à l’exception de la Bourse de Shanghai freinée par des craintes sur la liquidité - mais n’a pu aider Wall Street, qui a fini en léger repli mardi soir pénalisée par la baisse d’Apple.

La marque à la pomme, tout comme ses fournisseurs asiatiques et américains, a souffert de craintes sur une demande moins forte qu’espérée pour le nouvel iPhone X, alimentées par la presse taïwainaise et des commentaires d’analystes.

Ces inquiétudes se propagent mercredi aux fournisseurs européens d’Apple : le suisse AMS décroche de 10,04%, lanterne rouge du Stoxx 600, l’allemand Dialog Semiconductor perd 3,33% et à Paris, STMicroelectronics cède 1,8%, plus forte baisse du CAC 40.

L’ensemble du compartiment technologique en Europe accuse un repli de 0,62%.

De son côté, le segment européen de la distribution progresse dans le sillage de la hausse des distributeurs américains mardi après de bons chiffres de ventes de Noël. A Paris, Carrefour avance de 1,54% et signe la meilleure performance du CAC 40.

La séance est encore peu animée sur le marché des changes, où le dollar évolue en légère baisse face à un panier de devises de référence. L’euro gagne notamment 0,1% face au billet vert, autour de 1,1870 dollar.

Le bitcoin poursuit pour sa part son rebond, après avoir accusé la semaine dernière sa pire performance hebdomadaire depuis 2013. La plus importante et la plus connue des cryptomonnaies gagne près de 2% à plus de 16.000 dollars sur la plate-forme d’échange Bitstamp.

édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below