December 22, 2017 / 5:24 PM / a year ago

La crise catalane pèse sur les Bourses et l'euro avant Noël

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi et Wall Street manque également d’entrain, pour la dernière séance avant la trêve de Noël marquée par un regain de tensions autour du dossier catalan.

Les principales Bourses européennes ont terminé en baisse vendredi. Le CAC 40 a terminé en baisse de 0,4%, Le Footsie britannique, qui a clôturé à la mi-journée, a cédé 0,15% et le Dax allemand a abandonné 0,28%. /Photo prise le 22 décembre 2017/REUTERS

À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 0,4% à 5.364,72 points. Le Footsie britannique, qui a clôturé à la mi-journée, a cédé 0,15% et le Dax allemand a abandonné 0,28%.

L’indice EuroStoxx 50 a perdu 0,49%, le FTSEurofirst 300 a baissé de 0,15% et le Stoxx 600 de 0,1%.

A Wall Street, les trois indices de référence évoluent également en légère baisse, les principaux sujets politiques ayant été évacués juste avant les fêtes avec la promulgation de la réforme fiscale par Donald Trump et le prolongement des financements temporaires de l’Etat fédéral.

La séance aura surtout été marquée par la victoire des séparatistes catalans lors du scrutin régional de jeudi, un résultat qui de l’avis de nombre d’observateurs ravive la crise ouverte depuis le référendum sur l’indépendance de la Catalogne organisé début octobre.

La question de l’indépendance catalane “est désormais sur le devant et au centre de la politique espagnole et européenne. Les mécontentements politiques n’existent pas seulement en Espagne; en octobre, deux régions italiennes ont voté pour plus d’autonomie. Les intervenants de marché sont attentifs au fait que d’autres mouvements nationalistes pourraient surgir à travers le continent”, observe David Madden, analyste marchés chez CMC Markets.

APAISEMENT SUR LES TAUX DES PAYS PÉRIPHÉRIQUES

L’issue du vote catalan a pesé sur l’euro, qui a touché un plus bas à 1,1815 avant de limiter ses pertes. La devise unique perd encore 0,29% à 1,1839.

A la Bourse de Madrid, l’indice Ibex 35 a clôturé en repli de 1,19%. En revanche, le mouvement de vente sur les obligations espagnoles s’est apaisé après la volonté affichée par le gouvernement central tout comme par le camp indépendantiste catalan de discuter.

Le rendement des Bonos espagnols à 10 ans était pratiquement stable, autour de 1,477% après avoir touché un pic à plus de 1,52% en séance. En nette hausse à la mi-journée, les rendements obligataires italiens et portugais ont aussi limité leur progression.

Aux valeurs, les banques espagnoles Caixabank et Banco de Sabadell ont cédé respectivement 3,59% et 3,43%. L’ensemble du compartiment des banques de la zone euro a accusé un repli de 1,06%.

Au-delà des mouvements liés au vote catalan, la cote européenne a été marquée par les bonds d’Eutelsat (+4,43%) et de SES (+1,87%) après un relèvement de recommandation de Kepler Cheuvreux sur les deux opérateurs de satellites de télécommunications.

Le compartiment immobilier (-0,26%) est resté affecté par la nette remontée des taux cette semaine en Europe. A Paris, Unibail-Rodamco (-1,84%) a de nouveau accusé le plus fort repli du CAC 40.

Les marchés financiers, en Europe et à Wall Street, seront fermés lundi pour le jour de Noël.

édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below