December 21, 2017 / 3:13 PM / a year ago

Wall Street en légère hausse après des indicateurs mitigés

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York évolue jeudi en légère hausse en début de séance à la suite d’une série d’indicateurs mitigés publiés une heure avant l’ouverture.

La Bourse de New York évolue jeudi en légère hausse en début de séance. Le Dow Jones gagne 0,33% quelques minutes après l'ouverture. Le S&P-500 progresse de 0,17% et le Nasdaq Composite prend 0,06%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

Le dollar a réduit ses gains face à un panier de devises de référence après la légère révision à la baisse du produit intérieur brut au troisième trimestre et la hausse inattendue des inscriptions au chômage la semaine dernière aux Etats-Unis.

Autre indicateur, celui-là meilleur que prévu, l’indice manufacturier “Philly Fed” s’est accéléré de manière inattendue en décembre.

L’indice Dow Jones gagne 81,52 points, soit 0,33%, à 24.808,17 points quelques minutes après l’ouverture.

Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,17% à 2.683,73 points et le Nasdaq Composite prend 0,06% à 6 965,01.

La réforme de la fiscalité voulue par Donald Trump a été définitivement adoptée mercredi après un dernier vote de la majorité républicaine à la Chambre des représentants, offrant au président américain son premier succès législatif majeur depuis son arrivée à la Maison blanche.

Il ne manque plus que la signature du président américain pour que la loi soit promulguée.

Les indices de Wall Street ont néanmoins terminé la séance de mercredi en baisse, victimes de prises de profits. Depuis le début d’année, l’indice phare S&P-500 a avancé d’environ 20% sur des anticipations de baisse des impositions sur les sociétés.

ÉVITER UN “SHUTDOWN”

“La plupart des effets de la baisse des impôts mise en place aux États-Unis ont déjà été pris en compte par les marchés”, estime Paul Hatfield, directeur des investissements Monde chez Alcentra.

“La hausse récente des marchés actions peut s’expliquer par la tendance des opérateurs boursiers à “acheter la rumeur”, il est donc possible que certains repassent à la vente, maintenant que la réforme est actée”, poursuit-il.

Autre dossier à surveiller avant les vacances de Noël, le vote du Congrès américain sur le financement de l’Etat fédéral, indispensable pour éviter un “shutdown”, soit la fermeture des administrations fédérales, d’ici vendredi à minuit.

Aux valeurs à Wall Street, Discovery Communications prend la tête du S&P-500 (+2,91%) après un relèvement de conseil de Bank of America à l’”achat”.

Accenture gagne 3,76% soutenu par des résultats trimestriels supérieurs aux prévisions.

Plus forte baisse du S&P, la compagnie d’électricité PG&E perd 17,57%, à un creux de quatre ans, après avoir annoncé une suspension de dividendes évoquant des incertitudes quant à sa responsabilité dans les feux de forêts en Californie au mois d’octobre. RBC est passé à “performance en ligne” sur le titre contre “surperformance”.

En zone euro, les principaux marchés actions varient très peu et dans de faibles volumes à l’approche de Noël. Le Stoxx 600 gagne 0,29%. Le Footsie à Londres progresse de 0,79% avec la progression des valeurs minières et pétrolières.

Sur le marché pétrolier, les cours reculent entre 0,4% pour le Brent et 0,7% pour le brut léger américain, après l’annonce du redémarrage en janvier de l’oléoduc de Forties, l’un des plus gros en mer du Nord.

Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below