December 19, 2017 / 9:04 AM / a year ago

Ceconomy voit un bénéfice 2017-2018 en hausse après un bon quatrième trimestre

Ceconomy, propriétaire de Media Markt, a annoncé mardi anticiper une amélioration de sa rentabilité et de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2017/2018 après un bond du bénéfice au quatrième trimestre 2016-2017. /Photo prise le 24 avril 2017/REUTERS/Heinz-Peter Bader

BERLIN (Reuters) - Ceconomy a annoncé mardi anticiper une amélioration de sa rentabilité et de son chiffre d’affaires sur l’exercice 2017/2018 après un bond du bénéfice au quatrième trimestre 2016-2017, à la faveur de bonnes performances en Allemagne, son principal marché, ainsi qu’en Europe de l’Est et aux Pays-Bas.

Le distributeur d’électronique grand public, né d’une scission d’avec le distributeur Metro en juillet, s’attend à dégager un bénéfice opérationnel (Ebit) en hausse d’environ 5% sur l’exercice fiscal qui vient de commencer, hors contribution de la Fnac Darty dont il détient 24% du capital.

Sur l’exercice 2016/2017, clos le 30 septembre, l’Ebit a progressé de 1% sur 471 millions d’euros.

En terme de chiffre d’affaires, Ceconomy anticipe une légère hausse en 2017-2018, soutenues par l’Europe de l’Ouest et du Sud. Les ventes se sont établies à 22,2 milliards d’euros sur 2016-2017, soit une progression de 1,3%.

“Nous sommes prêts pour l’avenir et nous sommes dans une excellente position pour tirer parti des opportunités offertes par la transformation fondamentale du secteur de l’électronique grand public”, déclaré le président du directoire Pieter Haas, cité dans un communiqué.

Le marché est susceptible d’être secoué par la concurrence accrue exercée par des acteurs en ligne tels qu’Amazon.

Au quatrième trimestre, Ceconomy a réalisé un résultat opérationnel en hausse de 18% à 244 millions d’euros, conforme à la prévision moyenne des analystes. Le groupe propose un dividende de 0,26 euro par action, supérieur au consensus des analystes qui était de 0,24 euro.

Le distributeur a dit miser sur une intégration poussée de ses enseignes physiques et de son offre en ligne, près de la moitié des commandes passées sur internet étant retirées en magasin. Ceconomy entend également poursuivre ses programmes de fidélisation, qui comptent plus de 14,5 millions de membres.

Emma Thomasson; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below