December 15, 2017 / 3:03 PM / 9 months ago

Paris et Berlin prendront "les meilleurs" pour Airbus, annonce Macron

BRUXELLES (Reuters) - La France et l’Allemagne choisiront “les meilleurs” pour diriger Airbus après l’annonce de changements à la tête du groupe aéronautique, a déclaré vendredi Emmanuel Macron, qui s’exprimait aux côtés d’Angela Merkel à Bruxelles.

Emmanuel Macron aux côtés de Fabrice Brégier. La France et l'Allemagne choisiront "les meilleurs" pour diriger Airbus après l'annonce de changements à la tête du groupe aéronautique, a déclaré vendredi Emmanuel Macron à Bruxelles. /Photo d'archives/REUTERS/Michel Euler

Airbus a confirmé le départ prochain de son numéro deux Fabrice Brégier, tranchant le conflit l’opposant au président exécutif Tom Enders qui obtient ainsi les coudées franches pour terminer sa transformation du groupe mais sans briguer un troisième mandat en 2019.

“Pour Airbus, il y a des décisions de gouvernance qui sont à prendre au niveau du conseil d’administration, nous sommes vigilants car nous sommes actionnaires, clients, supports à l’export”, a souligné Emmanuel Macron à l’issue du sommet européen.

“Nous prendrons donc les meilleurs en veillant à ce que les équilibres, comme l’a dit la chancelière, des différentes nations soient respectés, en poursuivant l’intérêt de la compagnie”, a-t-il ajouté en précisant que la solution n’était pas que les Etats reviennent au conseil d’administration.

“J’attends du board les clarifications nécessaires et indispensables et les évolutions sur le plan à la fois du management comme des règles de fonctionnement dans les prochaines semaines”, a-t-il expliqué, ajoutant qu’être très exigeants ne signifiait pas vouloir “s’immiscer sur le plan politique”.

Interrogée sur la nationalité du futur PDG d’Airbus, Angela Merkel a répondu qu’Airbus prendra ses propres décisions stratégiques et que tous les pays seront représentés à des postes éminents à l’avenir.

“Airbus doit prendre des décisions concernant son propre avenir. Il y a des règles de longue date à ce propos. Mais dans tous les cas, les deux pays devront prendre des décisions importantes”, a dit la chancelière allemande.

Jean-Baptiste Vey, avec Arthur Connan, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below