December 11, 2017 / 9:51 AM / 9 months ago

Les Bourses européennes en légère hausse, soutenues par les banques

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en légère hausse lundi dans la matinée, soutenues par la progression des valeurs bancaires en amont d’une semaine chargée en rendez-vous de politique monétaire et par le rebond du secteur des ressources de base.

Les principales Bourses européennes évoluent en légère hausse lundi dans la matinée, soutenues par la progression des valeurs bancaires en amont d'une semaine chargée en rendez-vous de politique monétaire et par le rebond du secteur des ressources de base. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,04% à 5.401,43 points à 09h35 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,07% et à Londres, le FTSE profite du rebond des valeurs minières pour gagner 0,59%. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

À Paris, l’indice CAC 40 gagne 0,04% à 5.401,43 points à 09h35 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,07% et à Londres, le FTSE profite du rebond des valeurs minières pour gagner 0,59%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro s’adjuge 0,06%, le FTSEurofirst 300 avance de 0,06% et le Stoxx 600 progresse de -0,01%.

L’indice Stoxx des banques monte de 0,71%, signant une des plus fortes progressions sectorielles en Europe, derrière celui des ressources de base (0,91%), qui rebondit après avoir souffert la semaine dernière de la chute des cours du cuivre.

Les investisseurs se préparent à une nouvelle hausse de l’objectif de taux des “fed funds” d’un quart de point mercredi à l’issue de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

Si ce relèvement des taux est largement anticipé, le discours de la présidente de la Fed, Janet Yellen, et les prévisions de la banque centrale seront suivies avec attention.

“Les prévisions économiques et les attentes de hausse des taux directeurs, de l’ensemble des membres du FOMC (le dot chart) seront mis à jour. Les banquiers centraux américains vont-ils intégrer dans leurs prévisions de croissance un ‘effet réforme fiscale’ ?”, s’interroge Gabriella Serres, analyste des marchés obligataires chez Aurel BGC.

De leur côté, la Banque d’Angleterre et la Banque centrale européenne (BCE) devraient opter, jeudi, pour le statu quo lors de leur réunion de politique monétaire respective.

Aux Etats-Unis, le Sénat et la Chambre des représentants, qui ont chacun voté leur propre version du projet de réforme fiscale, doivent encore s’accorder sur un texte définitif. Les investisseurs espèrent un accord avant la fin de l’année.

Sur le marché des changes, le dollar est pour l’heure en légère baisse face à un panier de devises de référence et recule en particulier de 0,26% face à l’euro. Il a néanmoins touché plus tôt en séance un plus haut d’un mois face au yen.

Sur le marché obligataire, les rendements des emprunts souverains sont quasi stables : le 10 ans américain évolue à plus de 2,37% et le Bund allemand de même échéance à 0,3%. L’écart entre les deux est très proche du pic de huit mois touché il y a quelques jours à 209 points de base.

STEIHOFF REBONDIT, EUROPCAR CHUTE

Aux valeurs en Europe, le distributeur d’ameublement Steinhoff rebondit de 15,25% après avoir décroché de 84% lors des trois dernières séances en réaction à l’annonce d’irrégularités comptables présumées et de la démission de son patron.

Gemalto bondit de 2,63%, l’une des plus fortes hausses du SBF 120 à Paris, un analyse soulignant le caractère très volatil du titre qui a perdu plus de 38% depuis le début de l’année après plusieurs avertissements sur résultats consécutifs.

En tête du CAC 40, Vivendi gagne 2,5%. L’administrateur délégué du groupe Mediaset, Pier Silvio Berlusconi, a dit espérer que l’intérêt partagé pour les contenus télévisuels avec Telecom Italia (TIM) débouche sur une trêve avec le groupe français.

A l’inverse, AMS (-3,28%) est victime de prises de bénéfices après avoir bondi de plus de 8% vendredi. Dans la foulée, le secteur des semi-conducteurs souffre, Dialog Semiconductors reculant de 3,88% et STMicroelectronics de 0,82%.

Lanterne rouge du SBF 120, Europcar chute de 5,3% après l’abaissement du conseil de HSBC à “conserver” contre “acheter”.

Parmi les petites et moyennes capitalisations à Paris, aufeminin bondit de 17,9% après l’annonce de la volonté de TF1 (+0,08%) de racheter la participation de 78,43% détenue par le groupe Axel Springer dans le spécialiste des contenus éditoriaux sur la mode et le style de vie.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut sont orientés en baisse après l’annonce vendredi d’une nouvelle augmentation du nombre de forages aux Etats-Unis et des déclarations du ministre koweïtien du Pétrole laissant entendre que l’Opep pourrait discuter avant juin d’une éventuelle sortie de l’accord d’encadrement de la production.

Les premiers contrats à terme sur le bitcoin, lancés dimanche à 23h00 GMT sur le CBOE Futures Exchange de Chicago, ont gagné jusqu’à plus de 20% en séance, une hausse encourageante pour les partisans de cette cryptomonnaie, dont les détracteurs soulignent au contraire les risques spéculatifs.

Le contrat à un mois a ouvert à 15.460 dollars et évoluait vers 09h25 GMT en hausse de près de 14% à 17.600 dollars.

édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below