December 9, 2017 / 11:17 AM / 7 months ago

Le Boston Herald mis en vente

SAN FRANCISCO (Reuters) - La compagnie mère du Boston Herald s’est placée vendredi sous la protection de la loi américaine sur les faillites et a annoncé son intention de vendre le journal au groupe Gatehouse Media.

L’annonce est une nouvelle illustration des difficultés de la presse traditionnelle face à l’émergence de nouveaux médias et de nouveaux modes de diffusion de l’information et à la chute des revenus publicitaires.

Concurrent du Boston Globe, le Boston Herald, fondé en 1846, employait quelque 900 salariés au plus fort de son activité, en 2000. Il n’emploie plus aujourd’hui que 240 personnes, dont une grosse moitié de journalistes, et sa diffusion est tombée à 64.500 exemplaires.

Dans une lettre adressée aux salariés, et diffusée par le journal, l’éditeur Patrick Purcell, qui l’avait racheté dans les années 1990 à News Corp, le conglomérat de Rupert Murdoch, souligne que cette cession constitue la meilleure solution pour sauver ce titre de presse.

Gatehouse publie des journaux et des magazines dans le Massachusetts. Les détails de la vente, soumise à une décision judiciaire, n’ont pas été dévoilés.

Jim Christie; Henri-Pierre André pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below