5 décembre 2017 / 15:03 / il y a 11 jours

Deutsche Bank: La gestion d'actifs rebaptisée DWS avant son IPO

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a l‘intention de rebaptiser sa gestion d‘actifs DWS, comme sa principale banque de dépôts, et de lui donner un statut permettant à la banque allemande d‘en conserver le contrôle total après sa mise en Bourse.

Deutsche Bank a l'intention de rebaptiser sa gestion d'actifs DWS, comme sa principale banque de dépôts, et de lui donner un statut permettant à la banque allemande d'en conserver le contrôle total après sa mise en Bourse. /Photo prise le 18 mai 2017/REUTERS/Ralph Orlowski

Le première banque du pays s‘apprête à coter en Bourse une part minoritaire du capital de Deutsche Asset Management qui, selon des sources, pourrait être valorisée aux environs de huit milliards d‘euros, dans le cadre d‘une vaste refonte du groupe affaibli par des litiges coûteux et des scandales financiers.

La banque a précisé mardi lors d‘un événement boursier que la division de gestion d‘actifs se verrait dotée d‘une structure juridique de société en commandite par actions, ou KGaA, au cours du premier trimestre de l‘an prochain.

Cette structure permet à Deutsche Bank de garder le contrôle de sa filiale même si sa participation tombe sous le seuil des 75% du capital, le seuil prévu par la législation allemande, au cas par exemple où elle fusionnerait avec une autre entité.

Toutefois, si la part de Deutsche Bank passe sous un certain pallier - qui reste à définir - la filiale de gestion perdrait son statut de KGaA et deviendrait une société comme toutes les sociétés cotées en Bourse, avec un statut d‘AG.

Ce seuil est généralement fixé à 50%.

Selon Ingo Speich, gérant chez Union Investment, ce projet aura un coût. “La structure KGaA accroît la complexité et pourrait entraîner une baisse de la valorisation”, a-t-il dit.

Karl von Rohr, membre du conseil de Deutsche Bank, s‘apprête à devenir président de la division. Le conseil de surveillance de 12 membres comprendra un ou deux représentants de Deutsche Bank de plus, quatre représentants des salariés et cinq ou six administrateurs indépendants.

“Nous voulons dégager le plein potentiel de Deutsche AM pour favoriser sa croissance”, a dit son responsable Nicolas Moreau.

Deutsche AM cherche à développer son offre de produits alternatifs, notamment dans des domaines telles que le crédit structuré et la gestion d‘actifs immobiliers, développer son réseau de distribution et se développer dans des pays tels que le Japon, la Corée du Sud, Taiwan et Singapour.

Deutsche AM gère actuellement 700 milliards d‘euros dans le monde et table sur une augmentation de 3% à 5% par an de ce montant. La société a vu le montant de ses actifs sous gestion baisser de 5,5% l‘an dernier, les litiges juridiques de Deutsche Bank ayant incité les investisseurs à s‘en détourner.

“Nous avons traversé 18 mois difficiles depuis mi-2015. Cette période est désormais derrière nous, nous sommes revenus sur une bonne trajectoire en 2017,” a ajouté Nicolas Moreau.

Arno Schütze, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below