December 4, 2017 / 9:36 AM / in 2 months

L'Europe en nette hausse, portée par le vote du Sénat américain

par Patrick Vignal

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en nette hausse lundi en début de séance, portées notamment par l‘adoption par le Sénat américain du projet très attendu de réforme fiscale, un vote qui tire également à la hausse le dollar et les rendements obligataires.

A 9h10 GMT, le CAC 40 parisien gagne 0,85% à 5.361,92 points, le Dax à Francfort prend 1,21% et le FTSE à Londres progresse de 0,79%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,93%, le FTSEurofirst 300 de 0,8% et le Stoxx 600 de 0,73%.

Tous les indices sectoriels européens sont dans le vert à l‘exception de la distribution, freinée par le repli de H&M (-1,64%) après la dégradation du conseil de Goldman Sachs à “vendre” contre “neutre”.

A Paris, presque tous les composants du CAC 40 sont en hausse avec notamment un gain de 3,4% pour Airbus, qui a dit viser une production record cette année en dépit des turbulences liées notamment à des enquêtes pour corruption présumée et aux retards de livraisons des moteurs de l‘A320 Neo. L‘avionneur bénéficie en outre d‘un relèvement de recommandation par Bank of America Merrill Lynch, qui passe à l‘achat.

Ailleurs en Europe, Fiat Chrysler gagne 3,04% à Milan après avoir évoqué un partenariat technologique avec le sud-coréen Hyundai.

Contre la tendance, Amundi se replie de 1,51%, la plus forte baisse de l‘indice parisien SBF 120, après un abaissement de son conseil sur la valeur par Kepler Cheuvreux, passé à “conserver” contre “acheter”.

L‘ENQUÊTE RUSSE REBONDIT AUX ETATS-UNIS

Les Bourses sont portées par l‘adoption par le Sénat des Etats-Unis, dans la nuit de vendredi à samedi, du projet de réforme des impôts préparé par la majorité républicaine, un vote qui ouvre la voie à la mise en oeuvre de la promesse de campagne de Donald Trump la plus attendue par les marchés.

Le texte doit maintenant faire l‘objet d‘une harmonisation avec celui voté le 16 novembre dernier par la Chambre des représentants avant qu‘une version définitive puisse être présentée pour promulgation au président américain.

“Les discussions devraient commencer au cours de la seconde partie de la semaine et les plus optimistes d‘entre les observateurs envisagent la production d‘un texte commun pour la semaine du 18 décembre”, indiquent les stratèges de LBPAM.

Ces derniers appellent toutefois à surveiller l‘échéance du plafond de la dette aux Etats-Unis, le 8 décembre, et l‘élection sénatoriale partielle en Alabama le 12 décembre, à l‘issue de laquelle le Parti républicain pourrait perdre le siège et voir ainsi sa majorité au Sénat se réduire.

Avec cette réforme fiscale, les investisseurs espèrent que les baisses d‘impôts accordées aux entreprises et aux particuliers permettront de stimuler l‘économie américaine et de prolonger le cycle d‘expansion économique des Etats-Unis, très avancé.

Le rendement des Treasuries à 10 ans est repassé au-dessus de 2,4% avant de s‘apaiser et le dollar avance lundi de 0,3% face à un panier de devises de référence, pénalisant l‘euro qui recule autour de 1,1865 dollar (-0,2%).

Wall Street et les Bourse européennes ont souffert vendredi des informations selon lesquelles Michael Flynn, éphémère conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, pourrait mettre en cause le président américain dans le cadre de l‘enquête sur les soupçons d‘ingérence russe dans la dernière campagne présidentielle aux Etats-Unis.

LE STERLING SOUS SURVEILLANCE

Michael Flynn a plaidé coupable vendredi d‘avoir menti au FBI dans le cadre de cette enquête qui porte sur une éventuelle collusion entre Moscou et l‘équipe de campagne de Donald Trump. L‘ancien général, poussé à la démission en février dernier après avoir dissimulé le contenu de ses discussions avec l‘ambassadeur russe à Washington, a promis de “coopérer pleinement” avec les enquêteurs.

En Asie, les places boursières ont terminé lundi en ordre dispersé : la Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 0,49%, pénalisée par le repli de plusieurs poids lourds de la cote. L‘indice composite de la Bourse de Shanghai a reculé de 0,22% mais la Bourse de Hong Kong a progressé pour sa part de 0,52%, à la faveur du bond du géant technologique Tencent.

L‘indice MSCI regroupant les valeurs d‘Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne 0,39%.

La livre sterling, en baisse modérée pour l‘instant face au dollar, devrait par ailleurs être entourée alors que Theresa May est attendue à Bruxelles pour boucler la première phase de négociations sur le Brexit.

Les dirigeants de l‘UE ont donné à la Première ministre britannique jusqu‘à ce lundi pour formuler des propositions concrètes sur trois questions en suspens de la première phase des pourparlers : la frontière irlandaise, la facture du divorce et le statut des ressortissants européens résidant au Royaume-Uni après le Brexit.

Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent en baisse, pénalisés par l‘annonce d‘une hausse des points de forages aux Etats-Unis la semaine dernière, selon les données du groupe de services pétroliers Baker Hughes.

édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below