29 novembre 2017 / 18:58 / dans 17 jours

Goldman Sachs renforce sa présence en Italie avant le Brexit, selon des sources

LONDRES (Reuters) - Goldman Sachs est sur le point de louer de nouveaux locaux à Milan, ce qui renforcera sensiblement sa présence en Italie, alors que la Grande-Bretagne s‘apprête à quitter l‘Union européenne, ont rapporté mercredi à Reuters des sources au fait des discussions.

Goldman Sachs est sur le point de louer de nouveaux locaux à Milan, ce qui renforcera sensiblement sa présence en Italie, alors que la Grande-Bretagne s'apprête à quitter l'Union européenne, ont rapporté mercredi à Reuters des sources au fait des discussions. /Photo d'archives/REUTERS/David Gray

Ces nouveaux bureaux pourraient accueillir plus de 100 personnes, près de six fois plus que la vingtaine d‘employés que compte actuellement la banque en Italie, ont-elles indiqué.

Des cinq plus grandes banques américaines, Goldman Sachs est celle dont la présence en Italie est la plus faible.

Ce choix intervient dans un contexte de confirmation de la reprise de l‘économie italienne amorcée fin 2016. Le PIB italien a enregistré une croissance de 0,5% au troisième trimestre, légèrement supérieure aux attentes, grâce à la bonne tenue des exportations et de la consommation.

Alors que la reprise économique peut être synonyme d‘une hausse des commissions pour les banques d‘investissement, certaines sources disent que le choix de Goldman Sachs s‘explique en partie par ses efforts pour réorganiser ses activités en Europe en prévision de la sortie du Royaume-Uni de l‘UE, planifiée pour 2019.

La banque new-yorkaise, qui emploie environ 6.000 personnes en Grande-Bretagne, doit être sûre de pouvoir offrir un service à ses clients dans l‘Union européenne en cas de “Brexit dur”.

Goldman Sachs a démenti que son choix de l‘Italie soit motivé par le Brexit. “Ces changements reflètent notre investissement dans l‘économie italienne. Cet investissement est indépendant de nos plans pour le Brexit”, a déclaré un porte-parole du groupe.

Pamela Barbaglia; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below