28 novembre 2017 / 09:31 / il y a 18 jours

Le Brexit impacte certains actifs, pas le FTSE-100 ou les gilts

LONDRES (Reuters) - Des signes montrent que l‘approche du Brexit réduit l‘intérêt des investisseurs pour des valeurs centrées sur l‘économie britannique mais non pour les firmes multinationales ou pour les emprunts d‘Etat, a déclaré mardi le gouverneur de la Banque d‘Angleterre (BoE), Mark Carney.

Des signes montrent que l'approche du Brexit réduit l'intérêt des investisseurs pour des valeurs centrées sur l'économie britannique mais non pour les firmes multinationales ou pour les emprunts d'Etat, a déclaré mardi le gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE), Mark Carney (photo). /Photo prise le 16 novembre 2017/REUTERS/Phil Noble

“Il y a des signes montrant une hausse des primes de risque au Royaume-Uni”, a-t-il dit à la presse après la publication du rapport semestriel de stabilité financière de la BoE.

A la question de savoir si l‘important déficit courant britannique pouvait perturber les investisseurs, Mark Carney a noté que les capitaux étrangers continuaient d‘affluer dans le pays et ajouté que la Banque d‘Angleterre s‘efforcerait de préserver cette situation.

“Notre travail consiste à maintenir la stabilité monétaire et financière dans tous les scénarios. En partant de ce socle, il est normal qu‘on fasse en sorte de continuer de voir des afflux de capitaux étrangers”, a-t-il dit.

David Milliken et Huw Jones, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below