November 28, 2017 / 8:16 AM / a year ago

Rebond de la confiance des ménages en novembre

PARIS (Reuters) - La confiance des ménages a rebondi en France en novembre après quatre mois consécutifs de baisse, sous l’effet d’un regain d’optimisme des Français sur leur situation financière et d’un reflux de leurs craintes concernant le chômage, selon les données publiées mardi par l’Insee.

La confiance des ménages a rebondi en France en novembre après quatre mois consécutifs de baisse, sous l'effet d'un regain d'optimisme des Français sur leur situation financière et d'un reflux de leurs craintes concernant le chômage. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard

L’indicateur synthétisant cette confiance a progressé de deux points, à 102, alors que les économistes interrogés par Reuters l’attendaient en moyenne en hausse d’un point.

Il retrouve ainsi son niveau du mois de mai, au-dessus de sa moyenne de long terme fixée à 100, après avoir effacé une poussée d’optimisme - traditionnelle en période d’élections nationales - qui lui a permis d’atteindre en juin un plus haut de dix ans à 108.

Les craintes des ménages sur l’évolution du chômage ont nettement reculé, le solde correspondant - qui se maintient depuis plus d’un an au-dessous de sa moyenne de longue période -cédant sept points en novembre.

L’enquête de novembre fait également apparaître une nette amélioration de la confiance des ménages sur leur situation financière future, le solde correspondant progressant de cinq points pour retrouver son niveau de septembre.

Autre indicateur au vert, le solde d’opinion des ménages sur leur capacité d’épargne future bondit de sept points.

La part des ménages estimant qu’il est opportun d’épargner grimpe de huit points et la proportion de ménages estimant qu’il est opportun de faire des achats importants augmente plus modérément, avec une hausse de deux points.

A la différence du moral des ménages, le climat des affaires s’est inscrit dans une tendance haussière ces derniers mois et reste au beau fixe en France, les entreprises accueillant plutôt favorablement la politique économique mise en oeuvre par le gouvernement, qu’il s’agisse de la réforme du Code du travail ou des nouvelles dispositions fiscales.

Myriam Rivet, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below