28 novembre 2017 / 08:06 / dans 13 jours

Clariant-White Tale en appelle aux autres actionnaires

ZURICH (Reuters) - White Tale a déclaré mardi qu‘il présenterait directement ses demandes aux actionnaires de Clariant, le groupe chimique suisse ayant opposé une fin de non-recevoir au fonds américain qui réclame un examen stratégique indépendant ainsi que trois sièges au conseil d‘administration.

White Tale a déclaré mardi qu'il présenterait directement ses demandes aux actionnaires de Clariant, le groupe chimique suisse ayant opposé une fin de non-recevoir au fonds américain qui réclame un examen stratégique indépendant ainsi que trois sièges au conseil d'administration. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

“White Tale a été cohérent à la fois dans ses conversations privées et dans sa communication publique dans sa demande pour une revue indépendante de toutes les options stratégiques”, lit-on dans un communiqué.

White Tale, véhicule d‘investissement du gérant de fonds spéculatif Keith Meister et du fonds new-yorkais 40 North, a accumulé une participation de plus de 20% dans le groupe suisse pour en devenir le premier actionnaire.

“Nous attendons de soumettre ces propositions directement aux actionnaires”, ajoute-t-il dans le communiqué.

White Tale a fait capoter en octobre le projet de fusion de Clariant avec l‘américain Huntsman et avait menacé à l‘époque de faire convoquer une assemblée générale extraordinaire si ses demandes n‘étaient pas satisfaites.

La semaine dernière, Clariant a refusé un examen stratégique indépendant, soutenant que cette procédure ne visait qu‘à trouver des acheteurs pour les différents actifs du groupe. Il n‘a proposé qu‘un siège possible à White Tale au conseil d‘administration.

White Tale a assuré mardi n‘avoir jamais voulu un dépeçage du groupe “malgré les allégations fausses de Clariant.”

Le groupe chimique a maintenu mardi sa position de fermeté tout en laissant la porte ouverte à de nouvelles discussions.

Dans un communiqué, Clariant réitère sa proposition d‘un siège au conseil d‘administration pour White Tale et redit sa volonté de conclure un accord de confiance, qui permettrait au fonds de se faire une idée plus précise de la stratégie poursuivie par la direction.

Le groupe avait fait savoir vendredi qu‘il ferait le point sur sa stratégie en 2018, avec pour objectifs “la définition de nouvelles actions dans les fusions et acquisitions, les choix de gestion du portefeuille à court terme, les retours aux actionnaires réalisables, un examen approfondi des sources de coûts et la poursuite de nouvelles opportunités de croissance.”

Il avait ajouté que son autre actionnaire de poids, les familles bavaroises qui ont hérité d‘une participation de 14% à l‘occasion du rachat de Süd Chemie en 2012, soutenaient la stratégie du groupe.

L‘action Clariant, en hausse de 50% depuis le début de l‘année, abandonne 0,71% à 26,46 francs à la mi-journée sur le marché suisse.

Silke Koltrowitz; Catherine Mallebay-Vacqueur et Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below