27 novembre 2017 / 18:00 / dans 14 jours

VW ne trouve pas d'accord avec les producteurs de cobalt

LONDRES (Reuters) - Des réunions organisées la semaine dernière entre de grands producteurs de cobalt, dont le numéro mondial Glencore, et Volkswagen sur la fourniture au constructeur allemand du matériau nécessaire à la fabrication de batteries pour voitures électriques se sont conclues sans accord, a-t-on appris de sources du secteur minier.

Une voiture électrique e-Golf de Volkswagen. Des réunions organisées la semaine dernière entre de grands producteurs de cobalt, dont le numéro mondial Glencore, et Volkswagen sur la fourniture au constructeur allemand du matériau nécessaire à la fabrication de batteries pour voitures électriques se sont conclues sans accord, a-t-on appris de sources du secteur minier. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch

Reuters a rapporté en septembre que Volkswagen s‘efforçait de trouver des approvisionnements pérennes en cobalt pour son ambitieux programme de véhicules électriques et de services à la mobilité, dans lequel il compte investir 34 milliards d‘euros d‘ici 2022.

“Nous avons demandé différentes options pour une garantie de la part du secteur des matières premières dans le contexte d‘un appel d‘offres (...) Nous avons déjà eu des discussions constructives ave des fournisseurs bien connus et nous allons poursuivre ces (discussions)”, a dit un porte-parole de VW.

“Au-delà des quantités et des coûts, les autres sujets abordés dans les discussions concernent un futur accroissement des capacités, la pérennité et la transparence”, a-t-il ajouté.

Les discussions mercredi et jeudi derniers se sont déroulées à Wolfsburg, siège de Volkswagen, avec le géant minier Glencore, le chinois Huayou Cobalt, le négociant en matières premières Traxys, l‘américain Freeport-McMoran et Eurasian Resources Group (ERG).

Ce dernier a confirmé sa participation à une réunion. Glencore a refusé de s‘exprimer sur le sujet. Huayou, Traxys et Freeport n‘étaient pas joignables dans l‘immédiat.

“Ils réclament des prix inférieurs au marché, ils ont beaucoup à apprendre sur le cobalt”, a dit une source. “Nous ne sommes pas entrés dans le détail du tonnage qu‘il leur faudrait.”

L‘essor attendu du marché des véhicules électriques à travers le monde a contribué à la hausse des cours du cobalt.

Le cobalt se traite à près de 30 dollars la livre ce lundi, à des plus hauts depuis octobre 2008, alors qu‘il était encore sous 10 dollars en décembre 2015.

Les discussions entre Volkswagen et les producteurs devraient reprendre l‘an prochain, ont dit les sources.

Pratima Desai, avec Andreas Cremer, Tom Daly et Nicole Mordant; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below