November 23, 2017 / 7:47 AM / 8 months ago

Engie et Mitsui vendent une centrale charbon en Australie

PARIS/MELBOURNE (Reuters) - Engie et Mitsui ont conclu un accord pour vendre à Alinta Energy leur centrale électrique à charbon de Loy Yang B, en Australie, renforçant la présence du groupe chinois dans le pays et réduisant le poids du charbon dans le portefeuille d’Engie ainsi que la dette du groupe français.

Engie et Mitsui ont conclu un accord pour vendre à Alinta Energy leur centrale électrique à charbon de Loy Yang B, en Australie, renforçant la présence du groupe chinois dans le pays et réduisant le poids du charbon dans le portefeuille d'Engie ainsi que la dette du groupe français. /Photo prise le 3 octobre 2017/REUTERS/Stéphane Mahé

L’accord, annoncé jeudi, porte sur les parts d’Engie (70%) et de Mitsui (30 %) et devrait être finalisé au premier trimestre 2018 une fois toutes les autorisations réglementaires obtenues.

“Cette transaction confirme le positionnement stratégique d’Engie sur la production d’électricité bas carbone, les infrastructures énergétiques et les solutions intégrées pour les clients”, a déclaré dans un communiqué Isabelle Kocher, directrice générale du producteur et fournisseur de gaz et d’électricité français. “Après cette cession, le charbon représentera 6% du portefeuille de production d’électricité d’Engie dans le monde, contre 13% fin 2015.”

Engie ajoute que la transaction proposée devrait réduire sa dette financière nette consolidée d’un montant de 666 millions d’euros.

Loy Yang B, d’une capacité de 1.000 MW, est la plus récente et la plus moderne des centrales à charbon de l’Etat australien de Victoria, dont elle fournit 17% des besoins en électricité. Le site emploie 151 personnes.

Alinta Energy, contrôlé par Chow Tai Fook Enterprises, un conglomérat de Hong Kong, paiera plus de 1,1 milliard de dollars australiens (708 millions d’euros) pour la centrale, a dit une source proche du dossier à Melbourne.

Un porte-parole de Mitsui en Australie n’était pas disponible dans l’immédiat pour faire un commentaire.

L’Etat de Victoria est confronté à une réduction de sa capacité de production électrique et à une hausse des prix de l’énergie dans le sillage de la fermeture par Engie d’une autre centrale voisine, celle de Hazelwood.

De son côté, Alinta compte sur Loy Yang B pour se renforcer face à ses principaux concurrents dans la distribution d’électricité en Australie - Origin Energy, AGL Energy et Energy Australia, propriété du groupe de Hong Kong CLP Holdings. Tous les trois sont également les principaux producteurs d’électricité du pays.

Alinta a remporté l’appel d’offres face à China Resources Power Holdings Co et l’australien Delta Electricity, soutenu par le fonds de private equity Apollo Management, qui étaient également sur les rangs.

Gilles Guillaume à Paris, avec Sonali Paul à Melbourne, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below