22 novembre 2017 / 12:50 / dans 22 jours

Union Européenne: Amendes pour un cartel d'équipementiers automobiles

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a infligé mercredi des amendes d‘un montant total de 34 millions d‘euros à cinq équipementiers automobiles jugés coupables d‘entente dans la fixation des prix des ceintures de sécurité, des airbags et des volants fournis à des constructeurs japonais.

Un système de gonflage d'airbag. La Commission européenne a infligé mercredi des amendes d'un montant total de 34 millions d'euros à cinq équipementiers automobiles jugés coupables d'entente dans la fixation des prix des ceintures de sécurité, des airbags et des volants fournis à des constructeurs japonais. /Photo d'archives/REUTERS/Joe Skipper

L‘exécutif européen dit avoir mis au jour quatre ententes différentes au détriment des constructeurs Toyota, Suzuki et Honda entre 2004 et 2010.

Tokai Rika a reçu une amende de 1,8 million d‘euros, Takata de 12,7 millions d‘euros, Autoliv de 8,1 millions d‘euros, Toyoda Gosei de 11,3 millions d‘euros et Marutaka de 156.000 euros.

“Les cinq fournisseurs sanctionnés aujourd‘hui se sont entendus pour maximiser les bénéfices réalisés sur les ventes de ces composants. Ces ententes pourraient avoir entraîné une augmentation des coûts de ces composants pour plusieurs constructeurs qui vendent des véhicules automobiles en Europe et éventuellement avoir porté préjudice aux consommateurs”, a dit Margrethe Vestager, commissaire européenne chargée de la Concurrence, citée dans un communiqué.

Philip Blenkinsop; Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below