21 novembre 2017 / 21:53 / dans 19 jours

Wall Street renoue avec les records, le S&P à 2.600 points

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse mardi avec à la clé des records en séance et en clôture pour ses trois principaux indices, soutenus par les valeurs technologiques pour la deuxième séance consécutive et par le secteur de la santé après les résultats de Medtronic.

La Bourse de New York a fini en hausse. L'indice Dow Jones a gagné 160,50 points et le S&P-500, 0,66%. /Photo prise le 20 novembre 2017/REUTERS/Brendan McDermid

L‘indice Dow Jones a gagné 160,50 points à 23.590,83 après un pic en séance à 23.617,80.

Le S&P-500, plus large, s‘est octroyé 16,89 points ou 0,66% à 2.599,03, après une incursion au-dessus des 2.600 points, à 2.601,19.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 71,76 points (1,06%) à 6.862,48, terminant pratiquement à son plus haut du jour.

Le marché a bénéficié également de la bonne tenue des cours du pétrole et d‘un repli du dollar, dans des volumes qui diminuent à l‘approche des fêtes de Thanksgiving. La Bourse sera fermée jeudi et n‘ouvrira que pendant une demi-journée vendredi.

“On est à un moment de l‘année où les investisseurs cherchent à acheter des actifs plutôt qu‘à vendre”, commente Bucky Hellwig, vice-président senior chez BB&T Wealth Management à Birmingham, dans l‘Alabama. “Il restait des liquidités à placer et les actions offrent le meilleur profil de risque actuellement. La volatilité est faible et la tendance est haussière, les gens sont à l‘aise avec les techs donc en achètent”, ajoute-t-il.

L‘indice Vix de la volatilité a reculé de 0,92 point à 9,73, revenant à son plus bas niveau en plus de deux semaines.

Apple, en hausse de 1,86% à 173,14 dollars, a soutenu les trois grands indices et signé la meilleure performance du Dow Jones.

L‘indice S&P des technologiques en a profité pour réaliser la meilleure performance sectorielle du jour avec un gain de 1,19% et un nouveau record. Depuis le 1er janvier, sa hausse atteint quelque 38% contre 16% pour le S&P-500.

Le mouvement de hausse a été général avec 10 des 11 indices sectoriels S&P qui ont fini dans le vert, les télécoms (-0,54) accusant l‘unique repli.

En tête des hausses du S&P-500, l‘équipementier médical Medtronic a gagné 4,77% à 82,66 dollars après avoir publié des résultats meilleurs que prévu et confirmé ses prévisions. L‘indice S&P de la santé a pris 0,87% dans la foulée.

Egalement recherchés après leurs résultats, le groupe alimentaire Hormel Foods et l‘enseigne de prêt-à-porter Urban Outfitters ont pris plus de 3%.

Whirlpool s‘est apprécié de 2,22%, la Commission du commerce international (ITC) ayant recommandé l‘instauration de restrictions sur les importations de machines à laver sud-coréennes qui selon le groupe inondent le marché américain.

A la baisse, le joaillier Signet Jewelers a plongé de 30,39% à 52,79 dollars après l‘annonce d‘une perte inattendue.

LE DOLLAR MARQUE UNE PAUSE

L‘indice Russell 2000 des valeurs moyennes a progressé de 1%, signant également une clôture record.

Quelque 6,2 milliards d‘actions ont changé de mains sur les différents marchés actions américains, à comparer à une moyenne de 6,8 milliards sur les 20 dernières séances, d‘après les données Thomson Reuters.

Sur le marché obligataire, la courbe des taux US a continué de s‘aplatir dans l‘attente d‘une prise de parole de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, après la clôture, et avant la publication, mercredi, du compte rendu de la réunion monétaire des 31 octobre et 1er novembre lors de laquelle la Fed a maintenu ses taux.

Le rendement de l‘emprunt de référence à 10 ans a reculé à 2,35% contre 2,37% lundi. L‘écart de rendement avec le papier à 2 ans s‘est réduit à 57,4 points de base, nouveau plus bas depuis la fin 2007, reflétant les anticipations de nouvelles hausses de taux de la Réserve fédérale en décembre et en 2018.

Le dollar a suivi le rendement du T-Bond à la baisse, l‘euro reprenant 0,1% à 1,1741 dollar après son décrochage de la veille suite à l‘échec des négociations sur la formation d‘une coalition en Allemagne. L‘indice dollar, qui mesure la valeur du billet vert face à un panier de six grandes devises, est retombé de 0,14% à 93,94.

Le tassement du billet vert a soutenu le marché pétrolier où le brut léger américain a pris 0,73% et le Brent de mer du Nord 0,56%.

Outre les “minutes” de la Fed, les investisseurs prendront connaissance mercredi des commandes de biens durables d‘octobre, de l‘enquête de novembre de l‘Université du Michigan sur la confiance du consommateur et aussi des inscriptions hebdomadaires au chômage, dont la publication a été avancée d‘un jour en raison du congé de jeudi.

avec Sruthi Shankar à Bangalore, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below