17 novembre 2017 / 10:56 / dans un mois

Volkswagen: Le conseil discute d'un plan d'investissement de 70 milliards d'euros

FRANCFORT (Reuters) - Le conseil de surveillance de Volkswagen discute d‘un plan d‘investissement sur cinq ans de plus de 70 milliards d‘euros destiné à en faire l‘un des principaux constructeurs de véhicules électriques, a rapporté vendredi une source proche du dossier.

Le conseil de surveillance de Volkswagen discute d'un plan d'investissement sur cinq ans de plus de 70 milliards d'euros destiné à en faire l'un des principaux constructeurs de véhicules électriques, a rapporté vendredi une source proche du dossier. /Photo prise el 25 octobre 2017/REUTERS/Kim Kyung-Hoon

Le conseil devrait valider ces objectifs vendredi, a-t-elle ajouté. Ces dépenses seront probablement effectuées sur la période 2018-2022, a indiqué une autre source.

Le constructeur, qui supprime des milliers d‘emplois et cherche à tourner la page du scandale du Dieselgate, a refusé de s‘exprimer concernant le montant du plan d‘investissement.

En septembre, le premier constructeur européen avait dit qu‘il investirait plus de 20 milliards d‘euros dans les voitures électriques d‘ici 2030, prévoyant de moderniser ses usines et de lancer plus de 80 nouveaux modèles d‘ici 2025.

Dans son budget précédent il y a un an, VW s‘était engagé à ramener ses investissements pour ses usines, équipements et technologie à 6% de ses ventes d‘ici 2020, contre 6,9% en 2015.

Jusqu‘à ce qu‘éclate aux Etats-Unis le scandale lié aux émissions polluantes de ses véhicules en 2015, le constructeur ne misait pas sur l‘électrique et les voitures autonomes.

Mais le Dieselgate a changé la donne. Le groupe de Wolfsburg s‘est désormais engagé à proposer une version électrique pour chacun de ses 300 modèles d‘ici 2030, tout en développant ce qu‘il appelle les “services de mobilité numérique” pour ceux qui ne souhaitent pas posséder de voiture.

Les milliards de dollars de coûts auxquels il doit faire face pour réparer les moteurs diesel et lancer son offensive électrique ont suscité des inquiétudes au sein du groupe.

Des sources chez VW ont rapporté le mois dernier à Reuters que les dirigeants et les syndicats de la marque Volkswagen s‘efforçaient de limiter les effets de la concurrence de Skoda, le constructeur tchèque qui fait pourtant partie du même groupe, en voulant transférer une partie de sa production en Allemagne et en lui faisant payer davantage pour l‘utilisation de technologies communes.

VW a dit jeudi prévoir d‘investir 10 milliards d‘euros d‘ici à 2025 dans le développement et la construction de véhicules dits à énergie nouvelle (NEV).

Jan Schwartz; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below