November 15, 2017 / 10:19 PM / a year ago

Mattel oppose une fin de non recevoir à Hasbro, déclarent des sources

Le fabricant de jouets Mattel a rejeté la dernière proposition d'achat de son concurrent Hasbro, ont déclaré mercredi des sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Stephanie Keith

(Reuters) - Le fabricant de jouets Mattel a rejeté la dernière proposition d’achat de son concurrent Hasbro, ont déclaré mercredi des sources proches du dossier.

Cela semble indiquer que Margaret Georgiadis, devenue directrice générale de Mattel en février, entend négocier pied è pied avec Hasbro même si l’action de Mattel a sensiblement sous-performé celle d’Hasbro au cours des 12 derniers mois.

L’action Mattel a perdu 1,8% en après-Bourse en réaction à cette information, tandis qu’Hasbro a reculé de 1,2%.

Mattel a expliqué à Hasbro que son offre le sous-évaluait et sous-évaluait également le risque d’un rejet de celle-ci pour des motifs de concurrence, ont dit les sources.

On ne connait pas les conditions de l’offre d’Hasbro et on ne sait pas non plus si les négociations entre les deux premiers fabricants mondiaux de jouets - qui sont loin d’être les premières - se poursuivront.

Mattel s’est refusé à tout commentaire. Hasbro n’a pas répondu aux sollicitations de commentaires dans l’immédiat.

Les deux groupes sont confrontés à une demande en baisse et sont affectés par la faillite du distributeur Toys’R’US, conséquence de l’offensive d’Amazon.com dans la vente en ligne de jouets.

Greg Roumeliotis, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below