14 novembre 2017 / 12:06 / il y a un mois

Vodafone relève ses prévisions après un solide 1er semestre

LONDRES (Reuters) - Vodafone, le deuxième opérateur mondial de téléphonie mobile, a relevé mardi ses prévisions de résultat annuel au vu d‘une croissance vigoureuse sur son premier semestre clos fin septembre, tirée par un trafic accru sur son réseau mobile.

Vodafone, le deuxième opérateur mondial de téléphonie mobile, a relevé mardi ses prévisions de résultat annuel au vu d'une croissance vigoureuse sur son premier semestre clos fin septembre, tirée par un trafic accru sur son réseau mobile. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

Le groupe britannique a fait état d‘une hausse de 13% de son excédent brut d‘exploitation (Ebitda) au premier semestre, à 7,4 milliards d‘euros, à comparer à un consensus de 7,08 milliards.

Selon les analystes, la performance de l‘opérateur a progressé grâce à ses investissements sur ses réseaux fixe et mobile, en profitant aussi de mesures de réduction des coûts.

“Sur nos principaux marchés européens, les clients utilisent de plus en plus le réseau mobile plutôt que le Wifi compte tenu de l‘amélioration de la qualité de nos réseaux 4G et 4G-Plus et de notre forfait journalier plus généreux en données”, a expliqué le directeur général de Vodafone, Vittorio Colao.

Vodafone vise une hausse de ses parts de marché sur le marché du haut débit, ayant constaté que de plus en plus d‘utilisateurs veulent un seul abonnement pour les services fixes et mobiles.

Le groupe a récemment annoncé un investissement de deux milliards d‘euros dans son réseau de fibre optique en Allemagne et un partenariat stratégique avec CityFibre au Royaume-Uni pour renforcer sa position sur le marché de la téléphonie fixe.

Les analystes jugent toutefois qu‘un rapprochement avec le câblo-opérateur Liberty Global, qui s‘est déjà associé à Vodafone aux Pays-Bas, serait logique.

L‘action Vodafone avance de 5,3% vers 11h30 GMT à Londres, alors que son indice sectoriel européen prend 0,87%.

Le chiffre d‘affaires du groupe a baissé de 4,1% à 23,1 millions d‘euros, en raison principalement de la déconsolidation de la filiale néerlandaise et des effets de change.

Pour la première fois depuis longtemps, Vodafone a revu en hausse son objectif de résultat annuel et table sur une croissance de 10% de son Ebitda, au lieu de 4-8% précédemment.

Vodafone a précisé que le relèvement de son objectif, qui implique un Ebitda compris entre 14,75 et 14,95 milliards d‘euros pour l‘exercice à fin mars, reflète une croissance plus forte que prévu du chiffre d‘affaires en Europe et le report de l‘arrivée d‘un nouveau concurrent en Italie.

Le groupe a ajouté que son flux de trésorerie annuel atteindrait plus de cinq milliards d‘euros, après avoir été de 1,3 milliard au premier semestre, contre 100 millions un an plus tôt lorsqu‘il était engagé dans une concurrence féroce en Inde.

Vodafone a annoncé en mars une fusion en Inde avec Idea Cellular pour créer le premier opérateur du pays, face à leur nouveau concurrent Reliance Jio Infocomm.

Le groupe a fait savoir lundi qu‘il allait vendre ses antennes mobiles en Inde à Américan Towers, et Vittorio Colao a précisé qu‘il continuait à étudier différentes options pour sa participation de 42% dans Indus Towers.

Paul Sandle, Véronique Tison et Juiette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below