13 novembre 2017 / 15:00 / dans un mois

Les doutes sur la réforme fiscale pèsent sur Wall Street

(Reuters) - Wall Street évolue lundi en baisse en début de séance, toujours pénalisée par les doutes des investisseurs sur les capacités de l‘administration Trump à faire passer la réforme fiscale promise aux marchés.

Wall Street évolue lundi en baisse en début de séance, toujours pénalisée par les doutes des investisseurs sur les capacités de l'administration Trump à faire passer la réforme fiscale promise aux marchés. L'indice Dow Jones perd 31,83 points, soit un repli de 0,14%, quelques minutes après l'ouverture. /Photo prise le 9 novembre 2017/REUTERS/Brendan McDermid

L‘indice Dow Jones perd 31,83 points, soit un repli de 0,14%, à 23.390,38 points quelques minutes après l‘ouverture. Le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,18% à 2.577,67 points et le Nasdaq Composite cède 0,24% à 6.734,683 points.

L‘allègement de la fiscalité sur les entreprises, l‘une des promesses de Donald Trump ayant contribué à faire monter les marchés depuis son élection, se fait toujours attendre.

La Chambre des représentants a prévu de se prononcer dans les prochains jours sur une version du projet de réforme fiscale mais rien n‘indique pour l‘instant que ses membres républicains sont disposés à trouver un compromis avec les sénateurs de leur camp pour combler leurs divergences.

Aux valeurs, General Electrics perd 2,88% dans les premiers échanges après avoir révisé à la baisse sa prévision de bénéfice annuel. Le conglomérat a annoncé en outre son intention de céder pour plus de 20 milliards de dollars (17 milliards d‘euros) d‘actifs dans le cadre d‘un recentrage de ses activités sur l‘énergie, la santé et l‘aéronautique.

Sur le plan des fusions-acquisitions, le conseil d‘administration de Qualcomm a rejeté lundi à l‘unanimité l‘offre non-sollicitée de rachat formulée par Broadcom pour 103 milliards de dollars (88,3 milliards d‘euros), jugeant que cette proposition sous-valorisait fortement le fabricant américain de semi-conducteurs pour smartphones. Qualcomm avance de 0,67% et Broadcom recule de 0,88%.

LES BOURSES EN EUROPE CREUSENT LEURS PERTES

Mattel et Hasbro grimpent respectivement de 19,56% et 6,07% sur de nouvelles rumeurs de rapprochement entre les deux géants du jouet.

Du côté des changes, le dollar évolue en légère hausse face aux autres grandes devises tandis que sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à 10 ans est reparti à la baisse, autour de 2,384%.

Le marché pétrolier est toujours hésitant, tiraillé entre les signes de tension au Moyen-Orient et l‘annonce d‘une hausse du nombre de puits en activité aux Etats-Unis, qui pourrait préfigurer une augmentation des pompages.

A l‘heure de l‘ouverture à Wall Street, les Bourses en Europe creusent leurs pertes. Le CAC 40 parisien perd 1,21%, le Dax allemand cède 0,9%, le FTSE 100 londonien baisse de 0,27% et l‘indice large européen Stoxx 600 abandonne 0,97%.

Le CAC 40 est en passe d‘accuser sa sixième séance consécutive de repli, après avoir déjà cédé 2,49% la semaine dernière. De son côté, le Stoxx 600 abandonne 3% en cinq séances, ravivant les craintes d‘une correction après une longue séquence de hausse sur les marchés d‘actions.

édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below