13 novembre 2017 / 08:30 / il y a un mois

RPT-Axa procède à une vaste réorganisation pour plus d'efficacité

PARIS (Reuters) - Répétition: répétition du cours au dernier paragraphe.

Axa a annoncé lundi une vaste réorganisation de ses opérations ainsi que la nomination d'un nouveau comité de direction pour renforcer son efficacité. /Photo d'archives/REUTERS/Mick Tsikas

Axa a annoncé lundi, à la veille de la présentation de son plan stratégique, une vaste réorganisation ainsi que la nomination d‘un nouveau comité de direction visant à renforcer son efficacité.

L‘assureur français opérera désormais à travers cinq zones géographiques (France, Europe, Etats-Unis, Asie et International) et un unique “corporate center” simplifié, par rapport aux trois niveaux en place jusqu’ici: siège, lignes de métier et régions.

Axa Investment Managers, la gestion d’actifs que le groupe a récemment renoncé à céder, ainsi qu‘Axa Corporate Solutions, chargée de l‘assurance des grands risques internationaux, seront gérées en parallèle et directement placés sous l‘autorité du directeur général Thomas Buberl.

En Europe, l‘assurance directe sera rattachée au directeur général de chaque pays afin d‘accélérer les synergies avec les activités traditionnelles.

Cette réorganisation s‘accompagne du départ de deux poids lourds, Gaëlle Olivier, directrice générale d‘AXA Global P&C, et Paul Evans, directeur général d‘AXA Global Life, Savings & Health.

Amélie Oudéa-Castera, directrice marketing et digital, quitte elle aussi le groupe.

Par ailleurs, un nouveau comité de direction a été nommé pour piloter l‘entreprise, avec notamment la nomination de deux nouveaux directeurs généraux adjoints: Gérald Harlin, directeur financier, et George Stansfield, secrétaire général.

Ce comité comprend également Benoît Claveranne, nommé directeur général international et nouveaux marchés, Mark Pearson, directeur général d’Axa US et Jacques de Peretti, PDG d’Axa France.

Le directeur général du groupe, qui a succédé à Henri de Castries il y a plus d‘un an, souhaite “donner plus de pouvoir aux entités opérationnelles”, jugeant cette autonomie “essentielle au succès à long terme d‘Axa, car cela permettra de mener notre transformation au plus près des clients”, indique-t-il dans un communiqué.

Pour y parvenir, “la simplification de notre organisation est un prérequis absolu et le point de départ d‘un effort majeur pour rendre Axa plus simple pour l‘ensemble de ses parties prenantes”, a-t-il ajouté.

Quatre nouveaux membres rejoignent le comité: Alban de Mailly Nesle, directeur des risques, qui prend en plus la responsabilité du nouveau département Assurance groupe, Antimo Perretta, nommé directeur général Europe, Astrid Stange, nommée directrice des opérations et Gordon Watson, venu de chez AIA, et qui rejoindra le comité le 1er janvier 2018 en tant que directeur général Asie.

Cette nouvelle organisation a été présentée aux salariés le 17 octobre et devrait être opérationnelle au premier trimestre 2018.

En Bourse, le titre Axa cède 1,03% vers 12h10, une performance proche de celle de l‘indice Stoxx européen de l‘assurance qui recule de 0,88% au même moment, tandis que le CAC se replie de 0,52%.

Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below