9 novembre 2017 / 09:07 / il y a un mois

AstraZeneca: La baisse des ventes ralentit; l'action monte

LONDRES (Reuters) - Les ventes d‘AstraZeneca ont à nouveau baissé au troisième trimestre, en raison de la concurrence des médicaments génériques, mais à un rythme plus relâché et le groupe pharmaceutique compte sur de nouveaux traitements du cancer pour les relancer.

Les ventes d'AstraZeneca ont à nouveau baissé au troisième trimestre, en raison de la concurrence des médicaments génériques, mais à un rythme plus relâché et le groupe pharmaceutique compte sur de nouveaux traitements du cancer pour les relancer. /Photo d'archives/REUTERS/Stefan Wermuth

La baisse des ventes est de 3%, suivant un tassement de 11% durant le premier semestre. En revanche, le pharmacien a réalisé une solide performance dans les pays émergents avec en particulier une hausse des ventes de 12% en Chine.

Le chiffre d‘affaires a augmenté de 9% à 6,23 milliards de dollars (5,37 milliards d‘euros), montant qui inclut 997 millions de dollars versés par Merck & Co dans le cadre d‘un partenariat scellé en juillet entre les deux laboratoires.

Il dépasse un consensus qui était à 5,95 milliards de dollars.

Mais le bénéfice brut par action a diminué de 15% à 1,12 dollar, supérieur toutefois au consensus qui le donnait à 1,04 dollar. Ce qui explique que l‘action gagne 1,54% vers 8h50 GMT en Bourse de Londres.

AstraZeneca estime que son bénéfice par action de 2017 se situera dans “la partie favorable” d‘une baisse variant de 10% à 15%.

Le deuxième pharmacien britannique est en concurrence frontale avec des laboratoires tels que Roche et Bristol-Myers Squibb dans l‘oncologie, un marché en forte croissance mais très concurrentiel.

Il y connait des fortunes diverses: échec d‘un traitement du cancer du poumon appelé Mystic mais deux autres médicaments, le Tagrisso et l‘Imfinzi, semblent bien plus prometteurs.

Il a en outre fait son entrée dans le traitement du cancer du sang en faisant homologuer le Calquence aux Etats-Unis la semaine dernière.

En revanche, les résultats des tests cliniques d‘un traitement du cancer du poumon par immunothérapie ont été à nouveau repoussés, au premier semestre 2018.

AstraZeneca explore aussi d‘autres voies, comme la médecine respiratoire, avec un traitement de l‘asthme qui attend d‘être homologué aux Etats-unis, ce qui doit se faire d‘ici la fin de l‘année, et en Europe, peut-être dès vendredi.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below