8 novembre 2017 / 18:31 / il y a un mois

LVMH: Le Bon Marché mise sur l'appétit pour l'épicerie de luxe

PARIS (Reuters) - Le Bon Marché, propriété du groupe LVMH, s‘apprête à ouvrir, jeudi, une nouvelle “Grande épicerie” dans le 16e arrondissement de Paris, misant sur l‘appétit de la clientèle de l‘Ouest parisien pour les produits alimentaires haut de gamme.

Le Bon Marché, propriété du groupe LVMH, s'apprête à ouvrir, jeudi, une nouvelle "Grande épicerie" dans le 16e arrondissement de Paris, misant sur l'appétit de la clientèle de l'Ouest parisien pour les produits alimentaires haut de gamme. /Photo prise le 8 novembre 2017/REUTERS/Philippe Wojazer

Cette nouvelle adresse remplace “Franck et Fils”, véritable institution de Passy dans les années 1950-1960, que le groupe LVMH avait rachetée en 1994 mais dont les ventes déclinaient depuis plusieurs années, victimes de l‘essor des enseignes de mode dans le quartier.

“Franck et Fils s‘essoufflait. Nous avons voulu dynamiser notre parc commercial”, a déclaré à Reuters Patrice Wagner, PDG du groupe Le Bon Marché.

Malgré la proximité de nombreux commerces de bouche, le dirigeant estime que la nouvelle enseigne pourra faire la différence grâce à l‘étendue d‘une offre “de très grande qualité” et qui entre en résonance avec le nouvel appétit des consommateurs pour les produits artisanaux.

“La clientèle du 16e arrondissement correspond très bien à la clientèle de la grande épicerie. Elle représente déjà 15% de celle de la rive gauche”, a précisé Patrice Wagner.

La nouvelle Grande épicerie cible aussi la clientèle de l‘Ouest parisien, pour qui la rue de Sèvres, dans le 7e arrondissement, est plus difficile d‘accès.

Le dirigeant, qui n‘a pas donné de prévisions chiffrées, a simplement indiqué que les ventes de la Grande épicerie de la rive gauche représentaient aujourd‘hui 15% du chiffre d‘affaires de l‘ensemble du groupe Le Bon Marché et qu‘il pensait pouvoir doubler ou tripler les ventes de Franck et Fils d‘ici trois ans.

Le Bon Marché a connu une croissance “à deux chiffres” ces dernières années, après une vaste rénovation du magasin principal et de son épicerie.

Ses ventes sont estimées par les analystes aux environs de 550 millions d‘euros.

“L’étendue de notre offre, la qualité des produits, la fabrication artisanale de la pâtisserie ou des plats préparés nous rendent très optimistes sur les résultats de cette nouvelle adresse”, a ajouté le dirigeant.

Le magasin, dont la façade a été végétalisée, s‘étend sur quatre niveaux et près de 3.000 m2 de surface commerciale, avec une cave de 1500 vins et alcools, des rayons d‘épicerie comptant plusieurs centaines de références de confitures, de chocolats, de bières ou d‘eaux minérales.

Des comptoirs de dégustation sont dédiés aux cuisines du monde, au thé ou au jambon ibérique.

Les étals de fruits et légumes côtoient ceux de la boucherie et de la poissonnerie, tandis qu‘un restaurant de 116 couverts sera ouvert tous les jours pour le déjeuner et trois soirs par semaine.

Le magasin, qui ne se situe pas en zone touristique internationale, ne pourra pas ouvrir le dimanche.

L‘ouverture dominicale, en vigueur depuis le mois de mars 2017 au Bon Marché, a permis au grand magasin d‘augmenter ses ventes de 9%, a précisé Patrice Wagner.

La Grande épicerie de Passy emploiera au total 180 personnes.

Le montant de l‘investissement n‘a pas été dévoilé.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below