8 novembre 2017 / 08:45 / il y a un mois

E.ON: Un 3e trimestre difficile avec une forte concurrence en Grande-Bretagne

FRANCFORT (Reuters) - E.ON a annoncé mercredi une baisse de plus d‘un tiers de son bénéfice d‘exploitation tiré des services aux particuliers sur la période janvier-septembre et souligné les difficultés à venir en Grande-Bretagne la concurrence prend des mesures de consolidation.

E.ON a annoncé mercredi une baisse de plus d'un tiers de son bénéfice d'exploitation tiré des services aux particuliers sur la période janvier-septembre et souligné les difficultés à venir en Grande-Bretagne la concurrence prend des mesures de consolidation. /Photo d'archives/REUTERS/Jon Nazca

Le bénéfice d‘exploitation (Ebit) du segment “solutions clients” a reculé de 36% à 353 millions d‘euros, légèrement en dessous des 362 millions attendus en moyenne par les analystes interrogés par Reuters.

En Grande-Bretagne, où se conjugent concurrence féroce et plafonnement des tarifs en perspective, les marges se sont érodées et les acteurs bien établis ont perdu des clients. L‘Ebit ajusté de l‘énergéticien allemand y a chuté de 37% à 144 millions d‘euros, donnant une marge bénéficiaire de 2,8%.

“L‘intervention de la Competition and Markets Authority (CMA) et l‘augmentation des coûts d‘acquisition de clients dans le cadre de notre nouvelle stratégie commerciale auront un impact négatif significatif sur les résultats au Royaume-Uni”, a prévenu E.ON.

Le groupe britannique SSE et son concurrent allemand Innogy ont annoncé ce même mercredi la fusion de leurs segments respectifs de distribution d‘électricité aux particuliers en Grande-Bretagne, une mesure qui vise notamment

à mieux concurrencer British Gas, le premier fournisseur d‘électricité du pays.

Face à cette initiative, E.ON a dit mercredi préparer une nouvelle stratégie de croissance qui devrait être présentée le 14 mars 2018 lors de la publication de ses résultats annuels.

E.ON a également confirmé avoir engagé la procédure de cession du solde de sa participation dans Uniper à la société finlandaise Fortum.

Le bénéfice d‘exploitation sur neuf mois d‘E.ON a baissé de 8% à 2,12 milliards d‘euros, à peu près conforme à la prévision moyenne de 2,11 milliards d‘une enquête Reuters.

Christoph Steitz; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below