6 novembre 2017 / 07:43 / il y a un mois

Altice USA et Sprint s'allient dans les services mobiles aux USA

(Reuters) - Le câblo-opérateur Altice USA va utiliser le réseau télécoms de l‘opérateur Sprint pour commercialiser des services mobiles aux Etats-Unis dans le cadre d‘un accord pluriannuel, devenant ainsi la dernière entreprise en date à entrer sur ce segment pour retenir ses abonnés.

Le câblo-opérateur Altice USA va utiliser le réseau télécoms de l'opérateur Sprint pour commercialiser des services mobiles aux Etats-Unis dans le cadre d'un accord pluriannuel, devenant ainsi la dernière entreprise en date à entrer sur ce segment pour retenir ses abonnés. /Photo prise le 22 septembre 2017/REUTERS/Amr Alfiky

Les deux groupes ont annoncé ce partenariat dimanche au lendemain de l‘échec du projet de fusion entre Sprint et T-Mobile US, qui aurait créé un opérateur télécoms mobile susceptible de concurrencer les leaders du marché américain.

Le directeur financier de Sprint a déclaré que cet accord n‘était pas lié à l‘échec de la fusion avec T-Mobile.

“(Ce partenariat) ne permettra pas les dizaines de milliards de synergies que nous avions prévus en cas de fusion avec Sprint”, a indiqué Tarek A. Robbiati, directeur financier de l‘opérateur américain, lors d‘une réunion à New York avec la presse et des analystes. “Néanmoins, il représente une valeur réelle et une valeur significative pour Sprint.”

Selon les modalités de l‘accord, Altice, le quatrième câblo-opérateur américain, utilisera le réseau de Sprint pour fournir des services vocaux et de données aux Etats-Unis. Le calendrier de déploiement de cette nouvelle offre n‘a pas été précisé.

L‘accord permettra également à Sprint d‘utiliser les infrastructures de réseaux câblés d‘Altice pour transmettre des données mobiles et développer un réseau de nouvelle génération à la norme 5G.

Le titre Sprint perdait12,14 % à 5,86 dollars vers 15h50 GMT à la Bourse de New York et celui de T-Mobile US abandonnait 5,30% à 55,79 dollars tandis que celui d‘Altice USA prenait 3,90 % à 23,47 dollars. Au même moment, le compartiment des télécoms du S&P-500 lâchait 3%.

Le groupe japonais Softbank, principal actionnaire de Sprint, a dit dimanche dans un communiqué distinct envisager d‘accroître sa participation dans le quatrième opérateur mobile américain après l‘arrêt des discussions avec T-Mobile US.

Softbank, détenteur de 82% du capital de Sprint, entend toutefois ne pas dépasser le seuil de 85% d‘actions ordinaires en circulation, ce qui l‘obligerait à lancer une offre publique d‘achat sur le solde de sa filiale.

Les câblo-opérateurs américains se lancent sur le marché du mobile afin de proposer des offres groupées de services, permettant ainsi de réduire le taux de désabonnement ou les défections des clients.

Comcast Corp a lancé cette année des services mobiles sur le réseau de Verizon Communications et Charter Communications prévoit de s‘y mettre l‘année prochaine.

Parikshit Mishra à Bangalore et Anjali Athavaley à New York; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below