3 novembre 2017 / 12:48 / dans un mois

L'UE suspend l'enquête sur le projet de fusion Luxottica-Essilor

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a suspendu son enquête sur le projet de fusion à 46 milliards d‘euros entre Essilor et Luxottica, les deux groupes ne lui ayant pas fourni les informations qu‘elle demandait.

La Commission européenne a suspendu son enquête sur le projet de fusion à 46 milliards d'euros entre Essilor et Luxottica, les deux groupes ne lui ayant pas fourni les informations qu'elle demandait. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

Les autorités de la concurrence craignent que l‘opération entre le français, numéro un mondial de l‘optique ophtalmologique, et l‘italien, premier fabricant mondial de montures de lunettes, ne réduise la concurrence sur le marché des verres de lunetterie.

La Commission européenne, qui a ouvert une enquête approfondie le 26 septembre, a dit avoir arrêté la procédure le 25 octobre.

“La procédure (de suspension) sur une enquête portant sur une fusion est activée si les parties ne fournissent pas, dans les délais opportuns, une information importante que la Commission leur a demandée”, expliquent les régulateurs dans un courriel.

“Une fois que l‘information nous parvient, l‘horloge repart et la date-butoir fixée par la Commission pour sa décision est alors adaptée en fonction.”

L‘autorité australienne de la concurrence a donné son feu vert à ce projet de fusion le mois dernier.

Foo Yun Chee; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below