November 3, 2017 / 11:03 AM / 6 months ago

IAG relève sa prévision de bénéfice dans les années à venir

LONDRES (Reuters) - IAG, maison mère de British Airways, a relevé vendredi sa prévision de bénéfice brut annuel de quelque 20% sur un horizon à moyen terme, tout en confirmant ses objectifs de résultat par action et de marge.

La holding regroupant également Iberia, Aer Lingus et Vueling table désormais sur un Ebitdar (excédent brut d’exploitation intégrant les locations d’avions) de 6,5 milliards d’euros en moyenne par an entre 2018 et 2022, contre un objectif de 5,3 milliards d’euros entre 2016 et 2020.

Pour la même période, le groupe a également relevé ses prévisions d’investissement et de croissance de ses capacités.

Il y a une semaine, IAG avait dit qu’il projetait une croissance de ses bénéfices de près de 20% cette année.

Le groupe a confirmé son objectif de rentabilité de ses capitaux investis (ROIC), ce qu’un analyste a jugé décevant.

“(IAG) n’a pas relevé son objectif de 15% de ROIC, ce qui est décevant et nous nous attendons à ce que la réunion d’aujourd’hui (avec les analystes) explique pourquoi ce dernier n’a pas augmenté alors que l’objectif de bénéfice a été revu à la hausse”, écrivent les analystes de Goodbody dans une note.

IAG a confirmé tabler sur une croissance moyenne de son bénéfice par action de plus de 12% par an et de sa marge d’exploitation annuelle de 12 à 15%.

Le titre perd 0,71% % à 626,5 pence vers 9h55 GMT en Bourse de Londres.

Alistair Smout; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below