1 novembre 2017 / 15:29 / dans un mois

Hudson's Bay confirme avoir une offre de Signa pour Kaufhof

(Reuters) - Le distributeur canadien Hudsons’s Bay a confirmé mercredi avoir reçu une offre du groupe autrichien d‘immobilier et de distribution Signa Holding pour son enseigne allemande Kaufhof et d‘autres actifs immobiliers, en la qualifiant d‘emblée d‘insuffisante.

Signa Holding, le groupe autrichien d'immobilier et de distribution propriétaire de la chaîne allemande de grands magasins Karstadt, a présenté une offre d'achat de trois milliards d'euros sur une autre enseigne allemande, Kaufhof, contrôlée par le canadien Hudsons's Bay, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/ Ina Fassbender

Signa a présenté une offre d‘achat “incomplète, non contraignante et non sollicitée, sans financement avéré” pour racheter Kaufhof, déclare Hudson’s Bay dans un communiqué.

Reuters avait rapporté auparavant que Signa, qui est propriétaire de la chaîne allemande de grands magasins Karstadt, avait soumis une offre de trois milliards d‘euros, intégralement financée.

Hudson’s Bay indique néanmoins que son conseil d‘administration, conformément à ses responsabilités, étudiera l‘offre, sur laquelle il n‘apporte pas d‘autre précision.

L‘action du distributeur canadien bondit de 11% à 12,51 dollars canadiens à la Bourse de Toronto vers 17h15 GMT.

Hudson’s Bay, en conflit avec un investisseur activiste, a annoncé la semaine dernière la cession de l‘un de ses actifs les plus emblématiques, l‘immeuble Lord & Taylor situé sur la 5e avenue à New York, pour 850 millions de dollars (733 millions d‘euros), au spécialiste des espaces de bureau en location WeWork.

Selon les sources citées par Reuters, Signa a soumis son offre cette semaine et attend une réponse de Hudson’s Bay d‘ici la mi-novembre.

L‘offre de Signa valorise le parc immobilier de Kaufhof à 2,63 milliards d‘euros, ont précisé les sources, ajoutant que le groupe autrichien s‘engageait à reprendre toutes les dettes, y compris un prêt de 1,34 milliard de la banque allemande LBBW.

Signa s‘est refusé à tout commentaire.

Signa avait déjà tenté de racheter Kaufhof en 2015, un an après l‘acquisition de Karstadt, mais Hudson’s Bay l‘avait alors emporté avec une offre de 2,5 milliards d‘euros, dette comprise, pour l‘enseigne allemande et sa filiale belge. Les finances du groupe allemand se sont détériorées depuis.

Karstadt, au bord de la faillite au moment de son rachat par Signa en 2014, a depuis renoué avec la rentabilité. Karstadt et Kaufhof sont aujourd‘hui les deux principales enseignes de grands magasins en Allemagne.

Signa a annoncé le mois dernier avoir effectué une levée de fonds d‘un milliard d‘euros, augmentant ainsi sa puissance de feu pour de nouvelles acquisitions.

Ahmed Farhatha à Bangalore avec Greg Roumeliotis et Carl O'Donnell à New York; Marc Angrand et Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below