1 novembre 2017 / 14:09 / dans un mois

Wall Street ouvre en hausse, nouveaux records avant la Fed

(Reuters) - La Bourse de New York a débuté dans le vert mercredi et inscrit de nouveaux records, soutenue par des signes de retour à la normale sur le marché américain du travail et par des résultats de sociétés toujours bien accueillis.

La Bourse de New York a débuté dans le vert mercredi et inscrit de nouveaux records, soutenue par des signes de retour à la normale sur le marché américain du travail et par des résultats de sociétés toujours bien accueillis. L'indice Dow Jones gagne 0,45%. /Photo prise le 31 août 2017/REUTERS/Brendan McDermid

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l‘indice Dow Jones gagne 105,82 points, soit 0,45%, à 23.483,06. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,43% à 2.586,29 et le Nasdaq Composite prend 0,38% à 6.753,11.

Tous trois ont inscrit de nouveaux plus hauts historiques.

Publiée avant l‘ouverture, l‘enquête mensuelle ADP sur l‘emploi a montré que le secteur privé américain avait créé 235.000 postes en octobre, un chiffre supérieur aux attentes qui suggère que le marché du travail s‘est rapidement remis des effets des ouragans d‘août et septembre.

Les investisseurs surveilleront à 15h00 GMT l‘indice ISM manufacturier et les statistiques des dépenses de construction. Mais le principal rendez-vous du jour reste le communiqué de politique monétaire de la Réserve fédérale, à 18h00 GMT, même s‘il est pratiquement acquis que la banque centrale ne touchera pas aux taux d‘intérêt, une hausse étant anticipée pour décembre.

Le marché attend par ailleurs de connaître le choix du président Donald Trump pour la présidence de la Fed. Si le nom du gouverneur Jerome Powell a été le plus fréquemment cité ces derniers jours pour succéder à Janet Yellen en février, la personnalité de Trump contribue à entretenir le suspense.

Le dollar, tiré par l‘enquête ADP, s‘apprécie de 0,3% par rapport à un panier de référence composé de six autres grandes devises, ramenant l‘euro sous 1,1610.

ESTÉE LAUDER BONDIT, ALLERGAN BAISSE

Sur le marché obligataire, le facteur dominant du jour est l‘aplatissement de la courbe des rendements: l‘écart entre le cinq ans et le 30 ans est revenu à 83 points de base, son plus bas niveau depuis 2007.

La vigueur des cours du pétrole assure par ailleurs un soutien supplémentaire aux actions: le Brent évolue au plus haut depuis juillet 2015, autour de 61,50 dollars le baril, et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) autour de 55 dollars.

L‘indice S&P de l‘énergie prend 1,32%, de loin la meilleure performance sectorielle à Wall Street.

La bonne santé du marché pétrolier contribue aussi à la progression des Bourses européennes: au moment de l‘ouverture de New York, l‘indice Stoxx 600 gagnait 0,66%, à Paris, le CAC 40 prenait 0,49% et à Francfort (qui était fermée mardi), le Dax progressait de 1,86% après avoir inscrit un nouveau record.

Aux valeurs à Wall Street, Estée Lauder bondit de 10,96% et a inscrit un plus haut historique après des prévisions pour la saison clé des fêtes de fin d‘année nettement supérieures aux estimations actuelles du marché.

A la baisse, le groupe pharmaceutique Allergan, qui produit entre autres le Botox, cède 2,31% après une perte trimestrielle liée à des charges exceptionnelles, qui éclipsent un bénéfice par action supérieur au consensus.

Marc Angrand, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below