31 octobre 2017 / 09:29 / dans un mois

Les Bourses européennes réagissent aux résultats avant des indicateurs

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mardi matin, dans un marché pour l‘heure uniquement animé par l‘actualité des entreprises avant la publication de plusieurs indicateurs en zone euro et aux Etats-Unis.

Les principales Bourses européennes évoluent sans grand changement mardi matin. À Paris, l'indice CAC 40 grappille 0,03% à 5.495,42 points vers 09h10 GMT. A Londres, le FTSE 100 affiche une progression plus marquée, de 0,3%, à la faveur de la progression du géant pétrolier BP. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett

À Paris, l‘indice CAC 40 grappille 0,03% à 5.495,42 points vers 09h10 GMT. A Londres, le FTSE 100 affiche une progression plus marquée, de 0,3%, à la faveur de la progression du géant pétrolier BP.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,12%, de même que le FTSEurofirst 300 0,12%, et le Stoxx 600 avance de 0,17%.

La Bourse de Francfort est fermée pour la commémoration de la Réforme protestante.

Madrid poursuit son rebond avec un gain de 0,41% pour l‘indice Ibex. Le chef de file des indépendantistes catalans, Carles Puigdemont, doit s‘exprimer à 11h30 GMT à Bruxelles.

En tête des hausses sectorielles en Europe, le compartiment du pétrole et du gaz profite de la hausse des cours du brut - avec un baril de Brent toujours à plus de 60 dollars - et du bond de 3,329% de BP après l‘annonce de résultats trimestriels supérieurs aux attentes et du lancement d‘un programme de rachats d‘actions.

A l‘inverse, le secteur bancaire (-0,31%) souffre du net repli accusé par BNP Paribas (-3,34%) après la publication des résultats trimestriels de la banque française marqués par un environnement de taux bas.

Dans la foulée de BNP, Société Générale recule de 1,65% et Crédit Agricole de 0,56%.

En tête du CAC 40, Airbus grimpe de 2,29%, la confirmation par le géant européen de l‘aéronautique de ses objectifs 2017 ayant rassuré le marché.

Toujours à Paris, Nexans (+4,19%) profite d‘un relèvement du conseil de Goldman Sachs à l‘achat pour signer la plus forte hausse du SBF 120.

En tête du Stoxx 600, Ryanair bondit de 5,33% après avoir assuré être en bonne voie pour annoncer des profits annuels record cette année en dépit des perturbations dans ses tableaux de services qui ont entraîné 20.000 annulations de vols et un conflit avec ses pilotes. Cette annonce profite à son concurrent EasyJet, qui gagne 2,311%.

DES INDICATEURS A SUIVRE EN ZONE EURO ET AUX USA

La suite de la séance sera animée par la suite par plusieurs indicateurs sur l‘inflation et la croissance dans la zone euro. En France, le produit intérieur brut (PIB) a progressé de 0,5% au troisième trimestre selon la première estimation de l‘Insee, un chiffre conforme au consensus tandis que celui du deuxième trimestre a été revu en hausse à 0,6%.

Les investisseurs surveilleront à 10h00 GMT la première estimation du PIB pour l‘ensemble de la zone euro ainsi que l‘estimation “flash” de l‘inflation pour la région.

“L‘inflation devrait commencer à reculer en octobre (de 1,5% à 1,4% en rythme annuel) en raison d‘effets de base dans l‘énergie et les produits alimentaires. Cette tendance baissière devrait se poursuivre jusqu‘en février 2018”, prévoient les économistes de Société générale.

L‘euro évolue pour l‘heure en léger repli face au dollar, autour de 1,1633.

De son côté, l‘indice dollar, qui mesure l‘évolution du billet vert face à un panier de devises de référence, est stable alors que débute mardi la première journée de réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed).

Le billet vert a cédé du terrain lundi, avec la baisse des rendements des emprunts d‘Etat américains consécutive à l‘annonce de premières inculpations dans le cadre de l‘enquête sur les soupçons d‘ingérence russe dans la campagne présidentielle de 2016 et à la perspective de la nomination de Jerome Powell à la présidence de la Fed.

De son côté, Wall Street a été pénalisée par des informations faisant état d‘un débat au Congrès sur une réforme fiscale étalée sur plusieurs années et dont les effets attendus sur le marché boursier seraient donc plus lents à se faire sentir.

Les opérateurs de marché seront attentifs mardi à la publication, à 14h00 GMT, de l‘indice de confiance du consommateur américain pour le mois d‘octobre. Les économistes interrogés par Thomson Reuters s‘attendent à une progression de cet indice à 121 après 119,8 en septembre.

En Asie, la Bourse de Tokyo a fini stable après la décision, très largement anticipée, de la Banque du Japon de laisser sa politique monétaire inchangée [.TFR]. Le yen se traite à des niveaux proches de ceux de la veille face au dollar et à l‘euro.

La Bourse de Séoul a pour sa part clôturé en hausse de 0,86%, signant ainsi un troisième record de clôture d‘affilée, portée par les signes de détente dans les relations diplomatiques entre Séoul et Pékin.

édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below