30 octobre 2017 / 19:13 / dans un mois

L'ASN fixe un calendrier à EDF pour les travaux de Bugey et Fessenheim

PARIS (Reuters) - L‘Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné à EDF jusqu‘à la fin janvier 2018 au plus tard pour renforcer les groupes électrogènes de secours à moteurs diesel des centrales nucléaires de Bugey (Ain) et de Fessenheim (Haut-Rhin).

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a donné à EDF jusqu'à la fin janvier 2018 au plus tard pour renforcer les groupes électrogènes de secours à moteurs diesel des centrales nucléaires de Bugey (Ain) et de Fessenheim (Haut-Rhin). /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

EDF avait annoncé le 16 octobre avoir étendu au Bugey et à Fessenheim une enquête sur l‘indisponibilité potentielle de ces groupes électrogènes en cas de fort séisme, dans le cadre d‘un événement de sécurité signalé en juin à l‘ASN pour huit centrales.

Dans une décision publiée lundi sur son site internet, l‘ASN indique qu‘elle donne à EDF jusqu‘au 6 novembre pour remédier à ces “insuffisances de résistance au séisme” pour les deux groupes électrogènes de secours du réacteur n°3 du Bugey et pour au moins un des deux diesels de secours du réacteur n°4 du Bugey. Pour effectuer les travaux sur les deux diesels de secours du réacteur n°4, l‘ASN donne à EDF jusqu‘au 29 novembre.

Quant au réacteur 2 de la centrale de Fessenheim, l‘ASN demande à EDF de réaliser les travaux pour au moins un des deux groupes électrogènes de secours d‘ici au 31 décembre, et au plus tard le 31 janvier 2018 pour les deux groupes électrogènes.

Bate Felix, Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below