30 octobre 2017 / 07:28 / dans 25 jours

Carmat autorisé à implanter son coeur artificiel en Rép Tchèque​

PARIS (Reuters) - Carmat a annoncé lundi avoir été autorisé à implanter son coeur artificiel à l’Institut de la Médecine Clinique et Expérimentale (IKEM) de Prague en République tchèque, dans le cadre de ses essais cliniques chez l‘homme (“étude Pivot”).

Un coeur artificiel fabriqué par Carmat. La firme française a annoncé lundi avoir été autorisé à implanter son coeur artificiel à l’Institut de la Médecine Clinique et Expérimentale (IKEM) de Prague en République tchèque, dans le cadre de ses essais cliniques chez l'homme ("étude Pivot"). /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

Le département de chirurgie cardiovasculaire du centre IKEM est un des leaders dans le domaine avec la plus longue tradition de traitement de l‘insuffisance cardiaque en phase terminale en République tchèque, incluant la réalisation de la première transplantation cardiaque en 1984, souligne la société dans un communiqué.

Carmat a annoncé il y a une semaine avoir réalisé la première implantation de son coeur artificiel à l‘international, au Kazakhstan.

Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below