29 octobre 2017 / 14:06 / dans 2 mois

L'AfD renonce à son idée de fichage des journalistes allemands

BERLIN (Reuters) - Alternative pour l‘Allemagne (AfD), formation d‘extrême droite qui a fait son entrée au Bundestag, a renoncé samedi à son projet controversé de fichage des journalistes à l‘occasion du processus d‘accréditation pour son congrès.

Les membres du parti anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD) votent pendant la première session plénière du Bundestag après les élections fédérales. L'AfD formation d'extrême droite qui a fait son entrée au Bundestag, a renoncé samedi à son projet controversé de fichage des journalistes à l'occasion du processus d'accréditation pour son congrès. /Photo prise le 24 octobre 2017/REUTERS/Fabrizio Bensch

La forme d‘extrême droite avait imaginé des formulaires d‘inscription réclamant des données sur l‘origine ethnique et les convictions personnelles des journalistes, provoquant la colère de l‘organisation professionnelle de la presse allemande et l‘ouverture d‘une enquête par le bureau de protection des données.

L‘AfD, qui dénonce une “islamisation de l‘Europe” et accuse les grands organes de presse de diffuser de fausses informations, est arrivée en troisième position des élections législatives du 24 septembre marquées par un recul historique de la CDU de la chancelière Angela Merkel.

L‘affaire a été dévoilée vendredi par le Stuttgarter Zeitung. L‘AfD a refusé de répondre aux questions sur ce sujet et son porte-parole Christian Lüth s‘est contenté d‘un message sur Twitter : “Version test supprimée. Dès maintenant les journalistes peuvent utiliser le formulaire officiel d‘inscription sur notre site”.

Dans la première version du processus d‘accréditation, il était demandé aux journalistes de fournir des “données particulières” comme leur race, leur origine ethnique, leurs opinions politiques, leurs convictions religieuses et philosophiques, leur appartenance syndicale, leur état de santé et leur orientation sexuelle.

Aucun autre parti ne sollicite des informations personnelles de cette nature.

Andrea Shalal et hans-Edzard Busemann; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below