27 octobre 2017 / 06:16 / il y a 2 mois

Amundi renoue avec une collecte positive après les sorties du 2e trimestre

PARIS (Reuters) - Amundi a fait état vendredi d‘un retour de la collecte nette au cours du troisième trimestre après les sorties d‘encours observées entre avril et juin, et a dans le même temps confirmé ses prévisions de synergies liées au rachat de l‘italien Pioneer.

Amundi a fait état vendredi d'un retour de la collecte nette au cours du troisième trimestre après les sorties d'encours observées entre avril et juin, et a dans le même temps confirmé ses prévisions de synergies liées au rachat de l'italien Pioneer. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

Le gestionnaire d‘actifs, dont le Crédit agricole détient 63% du capital, affiche une collecte nette de 31,2 milliards d‘euros entre juillet et septembre après une décollecte de 3,7 milliards sur le segment de la clientèle institutionnelle.

Sur l‘ensemble des neuf premiers mois de l‘année, sa collecte nette ressort à 57,5 milliards d‘euros, faisant passer ses encours sous gestion à 1.400 milliards en intégrant les portefeuilles de Pioneer, le gestionnaire d‘actifs racheté en fin d‘année dernière auprès de la banque italienne UniCredit.

“Sur le (troisième) trimestre, nous avons 31 milliards d‘euros (de collecte), dont la moitié concerne le monétaire”, a souligné Yves Perrier, le directeur général d‘Amundi, lors d‘une conférence téléphonique.

Au troisième trimestre, le résultat net part du groupe de la filiale du Crédit agricole ressort en repli de 4,6% à 184 millions d‘euros, du fait notamment des coûts d‘intégration de Pioneer.

Hors coûts d‘intégration et hors amortissement du contrat de distribution avec UniCredit, le résultat net courant ressort en hausse de près de 11% au troisième trimestre.

Interrogé sur le mouvement de consolidation en cours dans l‘industrie de la gestion d‘actifs, Yves Perrier a indiqué que le priorité d‘Amundi était de réussir l‘intégration de Pionner.

“Nous avons déjà fait notre part (de la consolidation). Notre objectif, dans la période qui vient, est de bien réussir l‘intégration de Pioneer”, a-t-il répondu.

“Les choses sont bien parties. L‘intégration d‘une société de la taille de Pioneer dans un ensemble comme Amundi n‘est pas une mince affaire.”

Yves Perrier a en revanche démenti avoir discuté avec Axa au sujet d‘un possible rapprochement avec Axa Investment Managers.

“Nous n‘avons pas discuté avec Axa dans la dernière période”, a fait savoir le dirigeant.

Matthieu Protard et Maya Nikolaeva, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below